fbpx
Native de L’Isle-aux-Coudres, la propriétaire de la Boulangerie Bouchard, Noëlle-Ange Harvey, accueille avec un sourire avenant les visiteurs venus déguster une pointe de tarte aux pets-de-sœur ou de pâté croche de la maison. Photos : Émélie Bernier

Native de L’Isle-aux-Coudres, la propriétaire de la Boulangerie Bouchard, Noëlle-Ange Harvey, accueille avec un sourire avenant les visiteurs venus déguster une pointe de tarte aux pets-de-sœur ou de pâté croche de la maison. Photos : Émélie Bernier

Son île sent le bon pain grâce à elle

ISLE-AUX-COUDRES — À la barre de la Boulangerie Bouchard depuis 2007, Noëlle-Ange Harvey est « là où elle doit être ». « C’était un rêve que je caressais depuis les années 1990, d’acheter la boulangerie. Il y a du patrimoine, de l’histoire et beaucoup d’amour entre ses murs », explique la sympathique dame. Elle raconte que lors de la construction de cette institution, il y a 75 ans, tout l’équipement avait dû être traversé en canot sur le fleuve aux grandes eaux.

Fille et femme de marins, Noëlle-Ange Harvey a vécu toute sa vie sur L’Isle-aux-Coudres. « Qu’est-ce que tu veux de plus? » lance-t-elle, embrassant du regard le paysage somptueux.

Toujours présente

Véritable dynamo, Mme Harvey ne lésine pas sur les implications sociales. Conseillère municipale depuis 35 ans et commissaire d’école depuis trois décennies, Noëlle-Ange répond toujours « présente » lorsqu’on fait appel à elle.

« Noëlle-Ange est super impliquée. C’est une femme qui est politisée. Elle a une opinion, mais elle est très à l’écoute des autres. On est fiers qu’elle soit dans notre milieu », lance avec affection Claudine Pedneault, copropriétaire de l’Hôtel-Motel Les Voitures d’eau. « Nos clients raffolent de son pain. C’est une visionnaire, Noëlle-Ange! Elle a amené un vent de fraîcheur à la boulangerie et il n’y a rien qu’elle ne peut pas faire avec son équipe hors pair », ajoute Mme Pedneault.

Cette équipe, Noëlle-Ange Harvey l’adore. « Je leur demande une chose : mettre de l’amour dans tout ce qu’ils font. On travaille ensemble pour le bonheur de notre clientèle que je vois revenir chaque année. C’est un privilège », confie celle qui s’assure que chacun puisse trouver son bonheur chez elle, qu’ils soient végétariens, véganes ou intolérants au gluten.

Elle insiste pour souligner que ses enfants et son mari la soutiennent dans tout ce qu’elle entreprend… et ce qu’elle entreprendra encore. « J’ai encore bien des projets pour mon île », ajoute la femme de 66 ans.

Fière membre de la Route des Saveurs de Charlevoix, Noëlle-Ange se fait un point d’honneur de travailler avec les produits des entreprises qui en font aussi partie. « On travaille avec les produits de la Charcuterie charlevoisienne, les fromages d’ici, les fruits et légumes des Jardins du Centre, la farine des Moulins de l’Isle-aux-Coudres! J’ai 11 partenaires de la Route des Saveurs », énumère fièrement la femme d’affaires, qui a fait de la solidarité régionale un de ses credos.