fbpx
Pour Marie-Mai, vivre dans les Laurentides, c’est comme avoir un terrain de jeu dans sa cour arrière. Crédit photo : Gracieuseté de Marie-Mai.

Pour Marie-Mai, vivre dans les Laurentides, c’est comme avoir un terrain de jeu dans sa cour arrière. Crédit photo : Gracieuseté de Marie-Mai.

Marie-Mai puise sa force dans sa vie familiale

SAINTE-ADÈLE — Marie-Mai, l’icône du rock au Québec, a choisi d’habiter la région des Laurentides pour sa nature inspirante et apaisante. Dans son cocon familial, entourée de son amoureux et de sa fille, elle s’abreuve du silence et de la tranquillité de son milieu de vie pour composer ses chansons.

« Je sens une libération quand je quitte la ville après le travail et que je rentre à la maison. Je laisse toute la pression derrière moi pour retrouver le calme des montagnes. C’est ce dont j’avais besoin dans ma vie », explique la chanteuse. 

« Ça fait trois ans que j’habite à Sainte-Adèle et le coup de cœur se poursuit », confie Marie-Mai. Crédit photo : Malina Coperdean

« Ça fait trois ans que j’habite à Sainte-Adèle et le coup de cœur se poursuit », confie Marie-Mai. Crédit photo : Malina Coperdean

Sur la rue paisible où elle demeure depuis trois ans avec son conjoint David Laflèche et leur petite Gisèle, le sens de la communauté est fort et le voisinage présent, mais discret. Dans cette maison nichée dans la nature, Marie-Mai croit qu’elle a choisi le meilleur endroit pour voir grandir sa fille. « Je réalise à quel point ça a un impact positif sur sa vie. Elle aime tellement être dehors et elle est si curieuse, raconte l’artiste. Je sens que je lui donne les outils nécessaires à son épanouissement. »

Ayant les montagnes, la forêt et le lac à proximité, la petite famille profite de ce qui l’entoure, été comme hiver, en faisant des randonnées dans le bois, des baignades dans le lac, du patin sur la surface gelée et du ski en montagne. Marie-Mai considère sa vie de campagne comme un énorme privilège, elle qui aurait aimé grandir dans un tel environnement.

Alors que toute sa vie était centrée sur sa carrière, la chanteuse au succès incontestable avoue qu’elle n’a pas vu passer les 15 dernières années. « Ça fait longtemps que je souhaitais fonder une famille. Maintenant que je suis maman, j’aimerais trouver un équilibre entre ma vie personnelle et ma carrière », explique la femme de 34 ans, qui veut aujourd’hui savourer chaque instant de son existence.

Auparavant, Marie-Mai croyait que si sa carrière allait bien, tout irait bien. Maintenant, elle prend le temps de vivre et d’écouter ses besoins les plus profonds. Dans le calme de ce nouvel environnement, l’artiste se reconnecte à son essence. Elle réalise aussi qu’elle puise sa force dans sa vie de famille qui l’aide à se sentir bien.

Son dernier album, qu’elle considère comme le plus personnel, Marie-Mai l’a entièrement composé dans cette maison, loin de la ville, dans sa bulle. « C’est grandiose à quel point l’inspiration est partout quand tu habites dans les Laurentides. Les paysages sont tellement beaux, en toute saison! » raconte-t-elle, les yeux encore éblouis par cette nature en constant changement.  

Martine Laval, collaboration spéciale.