fbpx
Francine Ruel est actrice, auteure et enseignante en écriture de romans à la Grande Bibliothèque Crédit photo : Julien Faugère

Francine Ruel est actrice, auteure et enseignante en écriture de romans à la Grande Bibliothèque Crédit photo : Julien Faugère

Francine Ruel inspirée par la vie autour d’elle

KNOWLTON — Actrice au théâtre, à la télévision et au cinéma, auteure de plusieurs livres, enseignante en écriture de romans à la Grande Bibliothèque de Montréal, Francine Ruel fait partie de notre univers culturel depuis plusieurs décennies. Citadine originaire de la ville de Québec, mais peu friande de popularité, elle demeure à Knowlton depuis 15 ans où elle vit une intimité sociale qui lui sied mieux.

Le chien de Francine Ruel se nomme Lola. C’est grâce à lui que l’auteure ose mettre le nez dehors l’hiver. Crédit photo : Gracieuseté de Francine Ruel

Le chien de Francine Ruel se nomme Lola. C’est grâce à lui que l’auteure ose mettre le nez dehors l’hiver. Crédit photo : Gracieuseté de Francine Ruel

À l’époque où elle connaissait une grande popularité médiatique grâce à son rôle de Léonne Vigneault dans Scoop, la comédienne s’est sentie un peu trop envahie, prenant conscience que le vedettariat ne lui convenait pas.

« Les gens m’abordaient très souvent, me taponnaient le bras, me donnaient une petite claque dans le dos. Une fois par jour, ça va, mais dix fois, c’était trop. Je ne supportais plus cette intrusion quotidienne dans ma bulle », raconte-t-elle.

La quête d’un petit coin de campagne pour y vivre plus incognito lui avait fait réaliser qu’elle pourrait retrouver certains côtés de sa personnalité qu’elle avait négligés puisqu’elle n’avait plus de temps pour coudre et jardiner.

À Knowlton, un village plutôt anglophone, Francine se sent enfin comme une femme pratiquant simplement son métier et vivant sa vie. Même ici, elle garde son jardin secret, ses concitoyens ne savent pas vraiment qui elle est. « Ici, on prend son temps. J’aime ce lieu où l’on respecte les gens et leur rythme. On ne court pas, on ne s’énerve pas. Tout est si calme », explique Francine, qui vit au cœur du village pittoresque, à portée de marche de la plage.

L’artiste aime jardiner, prendre soin de ses fleurs, de ses arbustes et de ses fines herbes. Sa maison et son jardin sont un véritable cocon. Elle n’entretient pas beaucoup de relations avec ses voisins, mais adore recevoir et faire les courses fait partie du plaisir. Tout le temps que dure la saison, elle fréquente assidûment le marché biologique de Knowlton.

Par contre, elle n’apprécie vraiment pas la saison froide. « J’haïs l’hiver! Heureusement que j’ai un chien qui me force à aller jouer dehors et faire un peu de raquettes. Autrement, les pieds sur le bord du foyer et un livre dans les mains, coudre et tricoter, j’adore », conclut l’animatrice.