fbpx
Plus de 200 agriculteurs devant le bureau du ministre Blanchette pour défendre l'ASRA. Crédit photo : Twitter UPA

Plus de 200 agriculteurs devant le bureau du ministre Blanchette pour défendre l'ASRA. Crédit photo : Twitter UPA

L’Abitibi-Témiscamingue manifeste pour l’ASRA

Les producteurs sont inquiets de l’avenir du programme d’assurance stabilisation des revenus agricoles (ASRA). C’est pourquoi environ 200 d’entre eux ont manifesté lundi après-midi à Rouyn-Noranda.

« Avec son référendum nous obligeant à choisir entre les programmes, le gouvernement veut diviser les producteurs. Et ultimement, il veut faire disparaître l’ASRA. C’est vicieux et pernicieux, parce qu’ici, 70 % des entreprises sont tributaires de l’ASRA », dénonce Sylvain Vachon, président de la Fédération de l’UPA d’Abitibi-Témiscamingue.

Les manifestants demandent au ministre de l’Agriculture de suivre les recommandations du Groupe de travail sur la sécurité du revenu en agriculture. Ils ont terminé leur route au bureau du ministre délégué aux Mines, Luc Blanchette.

« On va lui rappeler qu’il y a aussi de l’agriculture dans sa région et qu’on en a soupé des actions de son gouvernement », résume M. Vachon. Le ministre n’est pas sorti pour s’adresser à la foule. Des policiers surveillaient son bureau.