fbpx
Donald Trump a rencontré plusieurs leaders agricoles et conversé avec le nouveau président de l’American Farm Bureau. Crédit photo: Gage Skidmore

Donald Trump a rencontré plusieurs leaders agricoles et conversé avec le nouveau président de l’American Farm Bureau. Crédit photo: Gage Skidmore

Présidentielles: Les agriculteurs américains très insatisfaits

Le candidat républicain à la Maison-Blanche, Donald Trump, obtient l’appui de trois fois plus d’agriculteurs que sa rivale Hillary Clinton.

Selon un sondage mené pour la publication Agri-Pulse auprès de producteurs propriétaires de 200 acres de terres ou plus, il y a pas moins de 55 % des répondants qui sont favorables à Trump contre 18 % pour Clinton, 15 % d’indécis, 8 % qui refusent de répondre et 3 % qui se rallient à deux des autres candidats à la présidence américaine, Gary Johnson et Jill Stein.

Il y a 662 000 agriculteurs américains propriétaires de 180 acres ou plus et ce n’est pas eux qui décideront du sort de l’élection globalement. Cependant, certains États clés et ruraux pourraient faire la différence, ce qui serait en particulier le cas de l’Ohio.

Insatisfaits

Les producteurs américains sont fâchés. Le sondage les a interrogés à savoir s’ils sont satisfaits de l’état global de l’agriculture et quelque 60,4 % ne le sont pas, contre 37 % qui le sont. Les résultats montrent aussi que 86 % des répondants de ce sondage ne sont pas satisfaits de la façon dont se passent les choses aux États-Unis, contre environ 70 % de mécontents dans la population en général. Il faut dire que les producteurs américains subissent un déclin constant de leur revenu agricole net depuis 2013. Ils veulent du changement, même si certaines politiques de Trump, comme l’expulsion des travailleurs illégaux, pourraient nuire à plusieurs exploitations.

Donald Trump semble par ailleurs conscient de l’importance d’aller chercher ce vote de protestation agricole. Il a notamment contacté le nouveau président de la plus importante association d’agriculteurs, l’American Farm Bureau (AFB), pour le féliciter de sa récente élection. Selon l’AFB, Trump était d’accord avec son président Zippy Duvall pour dire que les producteurs américains doivent se conformer à trop de règlements et il se serait engagé à arranger ça dès qu’il sera élu.

VOIR AUSSI — Les agriculteurs américains voteront Trump