fbpx

Coca-Cola se lance dans la vente de lait

La baisse de consommation de boissons gazeuses aux États-Unis force la plus grande compagnie de boissons au monde, Coca-Cola, à se trouver de nouvelles vaches à lait.

Le lait Fairlife coûte deux fois plus cher que le lait ordinaire, mais contient 50% plus de protéines, 30% plus de calcium et 50% moins de sucres, affirme la multinationale américaine.

Elle fait le pari que les consommateurs voudront payer plus pour un lait haut de gamme comme ils le font actuellement pour l’eau, le jus et le café.

Coca-Cola explique qu’avec des procédés de filtration, elle peut séparer et retirer les composantes moins désirables du lait et ajouter le calcium et les protéines.