fbpx

9 mois d’emprisonnement pour le recel de ruches

Marc Beausoleil a été condamné le 17 novembre dernier, au palais de justice de Victoriaville, à une peine de neuf mois d’emprisonnement à être purgée dans la collectivité relativement au recel de ruches et d’abeilles, révèle Le Journal de Montréal.

L’enquête policière n’a pas permis de démontrer que c’était lui qui avait volé, au printemps 2016, quelque 5,5 millions d’abeilles aux Entreprises Francis Labonté, à Saint-Valère, dans le Centre-du-Québec. Il a toutefois reconnu avoir eu en sa possession des ruches et des abeilles tout en sachant qu’elles avaient été volées.