fbpx
Lucyporc distribue des produits haut de gamme qui pourront profiter de l’équipe aguerrie de mise en marché d’Olymel. Crédit photo : Lucyporc

Lucyporc distribue des produits haut de gamme qui pourront profiter de l’équipe aguerrie de mise en marché d’Olymel. Crédit photo : Lucyporc

Groupe Robitaille et Olymel unissent leurs forces

L’ouverture des marchés avec le récent accord de Partenariat transpacifique (PTP) incite deux entreprises d’importance dans le secteur porcin à unir leurs forces pour accroître leur compétitivité.

En effet, le Groupe Robitaille procédera à un échange d’actions avec Olymel afin que Les Aliments Lucyporc, et son réputé porc Nagano, appartiennent désormais à parts égales aux deux organisations. « Le gros avantage pour nous, c’est l’accessibilité accrue aux marchés que nous permettra Olymel. Que ce soit en Asie ou même en Amérique du Nord, le porc de créneau comme le nôtre a un potentiel énorme », souligne Denis Levasseur, directeur général des Aliments Lucyporc.

L’entente entre le Groupe Robitaille et Olymel ne devrait rien changer au fonctionnement de Lucyporc et de son centre d’abattage et de transformation situé à Yamachiche, en Mauricie.

Mentionnons qu’Olymel n’en est pas à sa première entente du genre en 2015, puisqu’en février dernier, elle s’est associée avec ATRAHAN Transformation inc, également de Yamachiche, qui possède une capacité d’abattage de près d’un million de porcs par année et exporte dans plus de 50 pays.