fbpx
La campagne Bon dans toute mettant en vedette Claude Legault a été vue et appréciée par 80 % des Québécois sondés. Photo : Gracieuseté des PPAQ

La campagne Bon dans toute mettant en vedette Claude Legault a été vue et appréciée par 80 % des Québécois sondés. Photo : Gracieuseté des PPAQ

Un coup publicitaire réussi avec l’aide de la pandémie

Le choix des Producteurs et productrices acéricoles du Québec (PPAQ) de miser toutes leurs cartes sur la période des Fêtes pour leur campagne publicitaire 2020 a obtenu l’effet escompté.

Des sondages pré et post-campagne ont en effet démontré que la « cote d’amour » de la marque est passée de 60 % à 78 %. L’analyse des données Nielsen sur les ventes en épicerie a permis de constater une hausse des achats de produits d’érable de 26 % pendant les semaines suivant la diffusion du Bye bye, qui a servi de clôture à la campagne Bon dans toute.  Puisqu’il s’agissait de la première présence de l’érable à cette émission de fin d’année, les PPAQ souhaitaient évaluer les effets de ce changement de stratégie publicitaire.

L’organisation considère par ailleurs que son objectif de multiplier et de diversifier les occasions de consommation des produits d’érable a été atteint, puisque le tiers des 1 000 répondants au sondage a avoué avoir cherché ou essayé une nouvelle recette à base d’érable après avoir vu les publicités.

Impact de la pandémie

Mais la pandémie peut aussi avoir eu son rôle à jouer dans cette progression, nuance la fédération. « Les gens ont cuisiné plus souvent en raison de la fermeture des restaurants et du télétravail, et les Québécois ont une tendance à stocker du sirop d’érable, et donc à se réapprovisionner à un moment X, ce qui peut avoir contribué à la hausse des ventes enregistrée », explique Gwenaëlle Marchand, conseillère à la promotion des PPAQ.