fbpx

1,7 million de « super arbres » clonés au Québec

Ces deux dernières années, le laboratoire de la pépinière gouvernementale de Saint-Modeste, dans le Bas-Saint-Laurent, a livré 1,7 million de clones d’épinettes blanches qui sont plantés dans les forêts québécoises.

Des plants en germination issus d’embryons.

La pépinière produit des « super arbres », c’est-à-dire qu’elle sélectionne grâce à la génomique les meilleures épinettes blanches et les clone ensuite par milliers. Ces clones devraient croître, en moyenne, 30 % plus rapidement que les arbres de la forêt naturelle. Pour effectuer le choix des prochains clones, on priorisera également les arbres dont le bois affiche une plus grande résistance mécanique, ceux qui sont naturellement plus résistants aux insectes, etc.

Peu répandu

La responsable du laboratoire d’embryogenèse somatique, Julie Gingras, précise que les clones ne sont pas modifiés génétiquement et ne proviennent pas d’un seul arbre. La pépinière clone plusieurs sujets différents afin de s’assurer de reproduire une certaine diversité génétique. Les plants issus d’arbres clonés sont plus chers à développer et donc employés avec parcimonie comparativement aux 130 millions de plants destinés annuellement au reboisement. De plus, leur utilisation s’effectue en régie intensive, c’est-à-dire qu’ils seront plantés dans des secteurs fertiles et feront l’objet de plusieurs travaux sylvicoles afin de développer leur plein potentiel de croissance.

Pour une visite virtuelle de la pépinière : https://visitesvirtuelles.partenariat.qc.ca/fasttrac/fr/accueil