fbpx
La tique mesure entre 1 et 3 mm avant de se nourrir de sang. Sa grosseur est comparable à la pointe d’un crayon. Crédit photo: Shutterstock

La tique mesure entre 1 et 3 mm avant de se nourrir de sang. Sa grosseur est comparable à la pointe d’un crayon. Crédit photo: Shutterstock

La maladie de Lyme s’étend en Montérégie

Déjà considérée comme une zone à risque, la Montérégie est officiellement devenue la proie de la maladie de Lyme. Le nombre de cas déclarés d’infection a pratiquement doublé en un an, rapporte la Direction de la Santé publique (DSP).

Actuellement, le risque d’exposition aux tiques porteuses de la maladie est considéré comme élevé dans 122 des 147 municipalités de la région. L’an dernier, le nombre de cas est passé de 56 à 102 comparativement à 2016, a informé la DSP lors d’un point de presse, mercredi dernier.

Ainsi, le tiers des personnes atteintes au Québec sont des Montérégiens. La DSP a toutefois tenu à préciser que la maladie de Lyme est facile à prévenir, surtout pour ceux qui comptent pratiquer des activités en plein air cet été.

Lors d’une promenade en forêt, il est recommandé de rester dans les sentiers, d’utiliser un chasse-moustiques, d’examiner son corps après l’activité et de retirer rapidement les tiques, s’il y a lieu.