fbpx

La production d'éthanol diminue

 

Selon des données officielles des États-Unis, la production d’éthanol a atteint son plus bas niveau en deux ans au début juillet.

La montée du prix du maïs à plus de 300 $ la tonne et la sécheresse qui persiste ont convaincu au moins trois usines de cesser temporairement leurs activités. La production est donc tombée à 821 millions de barils par semaine, son plus bas niveau depuis juillet 2010. Les inventaires d’éthanol des États-Unis, à 20 millions de barils, sont à leur plus bas depuis janvier dernier.

Si la sécheresse continue, d’autres usines devraient cesser de produire à mesure que leurs contrats d’approvisionnement en maïs arrivent à échéance et qu’elles doivent se réapprovisionner au prix actuel qui a récemment dépassé le seuil des 300 $ la tonne à la bourse de Chicago. Selon une étude de l’Université de l’Iowa, l’usine moyenne perdait 17 cents par gallon produit en juin dernier. Juillet devrait empirer ce phénomène.

Des rumeurs non confirmées faisaient récemment état de la possibilité que le gouvernement américain réduise ses exigences d’utilisation d’éthanol afin de faire baisser la pression sur l’inventaire de maïs qui menace de rétrécir à de très bas niveaux dans la prochaine année si la récolte s’avère aussi mauvaise que prévu.