fbpx
Richard Tanguay, maire de Weedon en Estrie, lors de la mise en œuvre du projet de serres de cannabis dans sa municipalité en 2018. Photo : Pierre Hébert / Journal Le Haut-Saint-François

Richard Tanguay, maire de Weedon en Estrie, lors de la mise en œuvre du projet de serres de cannabis dans sa municipalité en 2018. Photo : Pierre Hébert / Journal Le Haut-Saint-François

Une étape de plus pour le mégaprojet de Weedon

L’entreprise vancouvéroise MYM Nutraceuticals a reçu l’aval de Santé Canada le 31 janvier pour produire du cannabis médical dans ses installations de Laval. C’est un pas de plus vers la réalisation de son deuxième centre de production québécois, le projet de serres de 1,5 million de pi2 de Weedon, en Estrie.

Le maire de Weedon, Richard Tanguay, espère que l’obtention de la licence à Laval relancera les activités suspendues dans sa municipalité depuis plus d’un an. « On voit ça positivement parce qu’on nous a toujours dit qu’on attendait cette réponse-là. La dernière fois qu’on a eu des discussions avec MYM, [on nous disait] que c’était une question de temps », dit M. Tanguay.

C’est pour des raisons de liquidités que MYM Nutraceuticals a suspendu le développement du projet de Weedon en janvier 2019. « Comme la construction de Weedon est très coûteuse, la phase 1 (30 000 pi2) de MYM sera retardée jusqu’à ce que nous obtenions une licence de culture dans les installations de Laval et que nous puissions commencer à générer des revenus », avait indiqué à La Terre le porte-parole de MYM Nutraceuticals, Bill Casselman, en août dernier.

Le maire Tanguay dit être en contact avec la compagnie, mais précise qu’il n’y a pas encore eu d’échanges formels au sujet du projet de Weedon à ce jour. L’homme se dit confiant. Il ne s’attend toutefois pas à ce que le projet de la municipalité redémarre avant plusieurs mois. « L’entreprise a obtenu le permis, mais cela dit, il y aura une préoccupation première de partir les opérations [de Laval]. Je serais étonné que ça bouge avant l’été [pour nous] », souligne le maire.

26 producteurs de cannabis au Québec

MYM Nutraceuticals n’a pas été la seule compagnie à obtenir un permis de culture de cannabis de Santé Canada en 2020. Quatre autres entreprises, Cheers Cannabis, Cannara Biotech, Culture Kizos et Vortex Cannabis ont obtenu le statut de producteur autorisé depuis le début de l’année, ce qui mène à 26 le nombre de producteurs, de transformateurs et de vendeurs autorisés de cannabis au Québec.