fbpx
Les Dollars gourmands sont distribués parmi la population pour encourager l’achat local au Marché public de Farnham, en Montérégie. Photo : Gracieuseté de la Ville de Farnham

Les Dollars gourmands sont distribués parmi la population pour encourager l’achat local au Marché public de Farnham, en Montérégie. Photo : Gracieuseté de la Ville de Farnham

Une devise locale pour encourager l’achat au marché

L’an dernier, une devise locale a été mise en place au Marché public de Farnham, en Montérégie. Recevant de plus en plus d’appuis, le projet des Dollars gourmands se bonifie pour permettre à plus de gens de se procurer des produits frais.

Les Dollars gourmands seront acceptés dès l’ouverture du marché, le 5 juin prochain. Ces bons, remis en priorité aux familles et aînés à faible revenu de la communauté, ont pour fonction d’améliorer l’accessibilité économique aux produits frais et locaux à ces groupes ciblés, afin qu’ils puissent augmenter la portion de fruits et légumes locaux dans leur assiette.

« Pour ne pas créer de stigmatisation, on en a distribué à d’autres groupes de résidents, comme ceux qui viennent d’acheter une maison, ou encore des jeunes qui participent à des activités au camp de jour. D’autres aussi seront distribués via des concours organisés par la Ville », explique Julia Girard-Desbiens, coordonnatrice à la vie communautaire à la Ville de Farnham.

Le Marché public de Farnham sera tenu tous les samedis matin du 5 juin au 8 octobre. Les Dollars gourmands pourront être utilisés à tous les kiosques, tenus par une vingtaine de producteurs agricoles, autant d’artisans et quinze organismes communautaires participants.

Certaines familles auront reçu jusqu’à 200 $, à dépenser à raison de 50 $ par mois, dit la responsable. « Ce qu’on souhaite, c’est contribuer à créer de nouvelles habitudes chez la population défavorisée, en lui permettant de vivre l’expérience du marché, à plusieurs occasions. On a parfois une perception un peu élitiste du marché public, comme si les légumes y étaient plus chers qu’au supermarché. Notre but est que tous puissent profiter de cette richesse que sont les bons fruits et légumes frais et locaux. »

Cette année, le projet bénéficie d’un appui financier important, en partenariat avec la Politique gouvernementale de prévention en santé et l’Entente sectorielle de développement bioalimentaire pour la réalisation de projets structurants en Montérégie. Ainsi, ce sont plus de 22 000 dollars gourmands qui seront distribués au sein de la population farnhamienne.