fbpx
Johnny Guimond, maître-formateur du CFP Mont-Joli-Mitis, Patrick Asselin, technicien en formation, et Philippe Bérard, directeur après-vente d’AGCO pour le Québec et les Maritimes. Photos : Johanne Fournier

Johnny Guimond, maître-formateur du CFP Mont-Joli-Mitis, Patrick Asselin, technicien en formation, et Philippe Bérard, directeur après-vente d’AGCO pour le Québec et les Maritimes. Photos : Johanne Fournier

Un premier centre de formation francophone AGCO en Amérique du Nord

MONT-JOLI – Le Centre de formation professionnelle (CFP) de Mont-Joli-Mitis devient le premier établissement à former des techniciens pour la compagnie AGCO en français. Au cours de l’année, on estime à plus de 120 le nombre de techniciens provenant d’un peu partout au Québec et du Nouveau-Brunswick qui suivront quatre à cinq programmes de formation spécialement conçus pour les produits de ce fabricant et distributeur mondial de machinerie agricole.

Au Québec, AGCO représente un réseau de 25 concessionnaires. « On voit la progression depuis 10 à 15 ans, constate Philippe Bérard, directeur après-vente d’AGCO pour le Québec et les Maritimes. On a triplé notre chiffre d’affaires de ventes au Québec. On est leader dans les parts de marché de plusieurs segments de l’industrie. Par contre, ça amène un certain défi, dont celui de la formation. »

Michel Roy

Claude Roy

C’est ce qui explique la création du partenariat entre AGCO et le CFP. L’équipe d’enseignants de Mont-Joli a ainsi accès aux formateurs anglophones, pour la plupart américains, afin d’acquérir les notions nécessaires pour former à leur tour les techniciens du Québec et du Nouveau-Brunswick. Chaque programme dure quatre jours. « On a développé une complicité et aujourd’hui, c’est l’accomplissement de tous les efforts pour avoir un centre de formation accrédité AGCO en français pour nos concessionnaires », affirme M. Bérard. Les formations toucheront tous les produits de la gamme AGCO : Challenger, Fendt, Massey Ferguson et Valtra.

Formation adaptée

Les programmes sont développés par le service de formation d’AGCO. Le CFP traduit et adapte les formations en fonction des conditions d’utilisation et des produits mis en marché. « Les techniciens viennent chercher les formations théoriques à Mont-Joli et la pratique se fait dans leur atelier, explique Claude Roy, coordonnateur du Département de mécanique agricole du CFP. [Nous visitons] chacun des concessionnaires sur une base mensuelle pour s’assurer que les objectifs du programme de mécanique agricole sont réalisés dans les entreprises. » M. Roy ajoute qu’il s’agit de l’unique partenariat du CFP avec un fabricant et distributeur de produits agricoles.

Selon lui, l’expertise développée avec AGCO a des retombées sur la notoriété ainsi que sur le rayonnement du CFP et de sa région. « Cette entente vient confirmer et renforcer la qualité de la formation qui se donne ici », se réjouit-il.

Plutôt que de sortir du pays

Patrick Asselin suit une formation AGCO à Mont-Joli afin d’augmenter ses ­compétences. « Ça fait 24 ans que je suis avec AGCO, indique le technicien des Équipements Guillet, de Napierville. On apprend toujours parce que de nouvelles séries sortent. C’est important de suivre le train pour satisfaire nos clients. » Il se dit aussi heureux de pouvoir suivre les formations en français avec des enseignants qualifiés à Mont-Joli, plutôt que de devoir aller aux États-Unis ou en Europe.