fbpx

Projet de banque de terres dans le Val-Saint-François

Tel que publié dans Centre

ESTRIE — Le projet, qui a pris son envol le 25 avril dernier, vise à mettre en contact des agriculteurs sans relève qui veulent transférer leur entreprise ou des propriétaires terriens désirant louer leur terre, en tout ou en partie, avec la relève agricole qualifiée qui aspire à s’établir en agriculture.

Le service Banque de terres poursuit plusieurs objectifs. Il s’agit, entre autres, d’assurer la pérennité des entreprises agricoles déjà établies et d’éviter le démantèlement de fermes causé par un manque de relève. Il vise aussi à encourager le démarrage de nouvelles entreprises agricoles et à permettre une occupation plus dynamique de notre territoire.

Un service essentiel

La personne responsable du service assume le suivi entre les deux parties tout au long du processus de location ou de transfert. Elle est en mesure d’orienter la clientèle vers les ressources essentielles au succès de ses démarches. Elle s’assure aussi de la confidentialité des dossiers et de la légalité des ententes prises entre les deux parties.

Option de partenariat à l’étude

Une banque de terres a initialement été mise en place par la municipalité régionale de comté (MRC) de Brome-Missisquoi. Ce type de projet semble être dorénavant en tête de liste des actions à privilégier pour favoriser l’établissement et le démarrage en agriculture. Le Centre local de développement de la MRC du Val-Saint-François a considéré l’expertise acquise dans la MRC de Brome-Missisquoi par le Groupe de réflexion et d’action sur le paysage et le patrimoine. Le Val-Saint-François vérifie actuellement la possibilité d’un arrimage avec la Banque de terres de Brome-Missisquoi. Qui sait, peut-être verrons-nous un jour apparaître une Banque de terres unique pour tout le territoire québécois?

Il ne faut pas perdre de vue que l’agriculture est à la base même de notre société. Faisons en sorte qu’elle perdure à l’avenir. La Banque de terres représente un excellent moyen d’y arriver. Parce que seul, on peut y arriver, mais ensemble, on a des chances de faire encore mieux!

Plusieurs partenaires, dont la MRC du Val-Saint-François, le MAPAQ de l’Estrie, l’UPA du Val-Saint-François et de Sherbrooke ainsi que le Syndicat de la relève agricole de l’Estrie, se sont joints à l’équipe du CLD afin d’assurer le succès et la pérennité du service Banque de terres.

Pour information : Mélissa Nadeau, agriculture@val-saintfrancois.com ou 819 845-3769, poste 229.