fbpx

Offensive des artisans du terroir

Tel que publié dans Nord-Est

SAGUENAY–LAC-SAINT-JEAN – La Table agroalimentaire du Saguenay–Lac-Saint-Jean et 10 producteurs de la région lancent une offensive de dégustation dans les supermarchés Metro cet été afin de mieux faire découvrir les produits régionaux au grand public et aux vacanciers.

Se tailler une place dans les supermarchés québécois représente une épreuve en soi pour les petits producteurs québécois. Puis, quand vient le temps de se faire connaître du grand public, les coûts à défrayer pour offrir des dégustations sont trop élevés et la gestion de l’opération s’avère trop compliquée, explique Nancy Ouellet, agente de communication de la Table.

« En se regroupant, on assure une présence continue pour les producteurs. Et ça fait aussi baisser le coût des ressources humaines », dit-elle.

Dix producteurs du terroir profiteront de cette initiative. Les produits de l’Orée des Champs, du Domaine le Cageot, de la Chocolaterie des Pères Trappistes, d’Alimentation Nouvelle-Orléans, de la Fromagerie Blackburn, d’Origina, de la Laiterie de La Baie, des Délices du Lac-Saint-Jean, de la Microbrasserie du Lac-Saint-Jean et de la Microbrasserie La Chouape se trouveront en dégustation au cours de l’été dans les supermarchés Metro de la région.

Pendant les 12 fins de semaine estivales, 2 entreprises présenteront des produits à tour de rôle pendant des blocs de 4 heures. Chaque producteur devra débourser 1 500 $ pour cette offensive qui comprend également une campagne de publicité à la radio et la publication d’un cahier de recettes distribué à plus de 10 000 copies.

Pour Émilie Gaudreault, qui a pris la relève entrepreneuriale des Délices du Lac-Saint-Jean avec sa sœur Marie-Soleil Gaudreault et sa mère, Lisette Paré, « c’est une opportunité de mettre en valeur les produits du terroir et de les faire découvrir au public. Pour une petite entreprise, c’est plus difficile de mettre en branle une telle activité. Ensemble, on génère plus d’impacts dans les supermarchés. »

Plusieurs artisans du terroir régional travaillent déjà ensemble sur certains projets comme la Route des Bières, mentionne Charles Gagnon, copropriétaire de la Microbrasserie du Lac, mais il manque souvent de temps pour réaliser tous les projets. « Le projet de la Table agroalimentaire est très rassembleur. Ça entre carrément dans notre mandat et nos affinités de mettre en valeur les produits du terroir », dit l’entrepreneur qui a remporté l’or dans la catégorie agrotourisme aux Grands prix du tourisme québécois.

Atteindre le client du supermarché en lui offrant plus que de la bière, mais aussi des idées de recettes et d’accords entre les différents produits, permettra de séduire une nouvelle clientèle, estime ce dernier. Avec l’arrivée des vacanciers cet été, « c’est une excellente façon d’ouvrir la porte aux artisans locaux et de faire connaître notre terroir », ajoute M. Gagnon.

À la Table agroalimentaire, on espère que cette initiative donnera la possibilité de créer des liens durables entre les exploitations pour que de tels projets puissent voler de leurs propres ailes dans le futur.