fbpx
La concentration des activités de transformation de porc sur un seul site permettra entre autres de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) en élimant des transports entre les usines, estime Nutrinor. Photo : Gracieuseté de Nutrinor

La concentration des activités de transformation de porc sur un seul site permettra entre autres de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) en élimant des transports entre les usines, estime Nutrinor. Photo : Gracieuseté de Nutrinor

Nutrinor investit dans la transformation de porc à Alma

La coopérative Nutrinor investira 10,2 M$ dans son usine de transformation de porc d’Alma (anciennement la Charcuterie Fortin), au Lac-Saint-Jean, dans le but d’optimiser ses activités, d’accroître ses capacités de production et de développer de nouveaux marchés.

Par voie de communiqué, elle précise que cette décision a été prise pour faire face à trois enjeux majeurs, soit « la pénurie de main-d’œuvre, le virage numérique (automatisation) et la transition énergétique ». Cet investissement implique la fermeture et le transfert des activités de l’usine du secteur de Saint-Cœur-de-Marie, également à Alma, qui comptait 20 employés, lesquels seront relocalisés au sein de la coopérative. Rappelons que Nutrinor a également annoncé la fermeture de son usine de transformation de porc de Saint-Prime (Boucherie Charcuterie Perron) le 8 avril dernier