fbpx

Longue vie aux fines herbes du Lac!

Tel que publié dans Est du Québec

SAGUENAY–LAC-SAINT-JEAN — Fini les pertes de fines herbes qui pourrissent dans leur petit sac, car une nouvelle gamme d’herbes fraîches vient de voir le jour au Lac-Saint-Jean.

Pour conquérir la clientèle, l’entreprise Les Herbes du Lac mise sur une image de marque forte et un produit qui se distingue : des herbes vendues en pot qui peuvent se conserver jusqu’à cinq semaines.

Dans un pot d’herbes fraîches, qui se détaille entre 5,99 $ et 6,99 $, le client obtiendra l’équivalent de quatre sachets que l’on retrouve généralement sur le marché. Et déjà, le concept fait fureur. Les 200 plateaux de 15 plants produits par semaine s’écoulent comme des petits pains chauds, principalement dans les épiceries du Saguenay–Lac-Saint-Jean et de la Côte-Nord, le marché cible de l’exploitation.

Basilic, persil, coriandre, ciboulette, origan, thym, cerfeuil, romarin, persil et menthe sont aujourd’hui produits à Saint-Gédéon, au Lac-Saint-Jean, avec technologie hydroponique importée de la Belgique, explique Rébéca Rouleau, directrice des ventes et copropriétaire de l’entreprise avec Martin Harvey. Ces derniers sont également propriétaires des Serres Dame Nature, un centre jardin qui emploie 35 personnes.

« C’est une démarche de diversification de nos opérations. Comme les fines herbes sont produites de mars à novembre, ça nous permettra d’allonger la période de revenus », estime Mme Rouleau, qui espère éventuellement cultiver des fines herbes à l’année. « On effectue de la recherche afin de trouver des lampes adéquates pour produire à l’année, mais dans un premier temps, on cherche à amortir les investissements de 300 000 $ nécessaires pour bâtir les serres de 6 000 pieds carrés », dit-elle. Un équipement à la fine pointe de la technologie est utilisé pour faire pousser les herbes fraîches. Presque tout est automatisé et deux personnes se relaient pour superviser les opérations.

Les serres, qui roulent à plein rendement, produiront 90 000 plants annuellement. Les plants hydroponiques génèrent beaucoup plus de feuilles que ceux en terre, ce qui permet de livrer une grosse botte de fines herbes. Celles-ci sont tout de même vendues dans un substrat de terre, qui donne la possibilité d’allonger leur durée de vie. Ce produit est destiné à la consommation et n’est pas conçu pour être transplanté. Deux autres entreprises québécoises cultivent des plants semblables pour les marchés américains et montréalais.