fbpx
Les unes derrière les autres, les camionnettes des citoyens solidaires ont transporté les poches de maïs vers la Ferme Complémenterre. Photos : Fédération de l’UPA de l’Abitibi-Témiscamingue

Les unes derrière les autres, les camionnettes des citoyens solidaires ont transporté les poches de maïs vers la Ferme Complémenterre. Photos : Fédération de l’UPA de l’Abitibi-Témiscamingue

Élan de solidarité envers les producteurs enclavés

Un élan de solidarité citoyenne a permis la livraison de maïs pour l’alimentation de l’une des quatre entreprises agricoles enclavées à Rouyn-Noranda depuis la réduction de la limite de charge sur les ponts du secteur Mont-Brun.

L’initiative de cette corvée de transport revient à la députée de Québec solidaire, Émilise Lessard-Therrien, qui a été touchée par les problèmes auxquels sont confrontés quatre producteurs agricoles du rang des Ponts. Leur entreprise ne peut être desservie par les véhicules lourds en raison des limites de charge imposées sur les deux ponts des routes du secteur.

La députée soutient que le recrutement de bénévoles pour la corvée s’est fait rondement. « C’est rassurant de savoir que l’entraide qui a permis de bâtir notre coin de pays existe toujours », a-t-elle déclaré à La Terre

En moins de deux heures le 1er mai, 25 000 kilos de maïs ont été transportés par un convoi d’une trentaine de producteurs agricoles et citoyens des environs au volant de leur camionnette, assurant ainsi un approvisionnement pour l’alimentation des 1 400 bêtes de la Ferme Complémenterre. Le convoi est parti du centre communautaire de Mont-Brun, où le maïs avait été mis en poche pour être chargé dans les véhicules.

Travaux accélérés

Pendant ce temps, les citoyens du secteur ont reçu la confirmation de Transports Québec que des travaux de renforcement du plus petit des deux ponts seront réalisés d’ici la mi-juillet afin de permettre le passage de poids lourds (26 tonnes pour un véhicule, 40 pour un camion-remorque et 54 pour un train routier). Le ministère avait abaissé à cinq tonnes la limite de charge du pont du rang des Ponts, empêchant le passage des poids lourds, incluant les autobus scolaires.