fbpx
Bien que maîtrisé, l’incendie fait toujours rage. Photo : Jean-Claude Lamarre

Bien que maîtrisé, l’incendie fait toujours rage. Photo : Jean-Claude Lamarre

Des agriculteurs solidaires combattent un incendie dans une tourbière

Une cinquantaine d’agriculteurs viennent en aide aux pompiers qui combattent depuis vendredi dernier un incendie majeur aux Tourbières Lambert, de Rivière-Ouelle au Bas-Saint-Laurent.

Selon un producteur qui a participé aux opérations, Pascal Pelletier, entre 35 et 40 tracteurs et citernes à lisier ont permis, dès les premières heures, de combattre le feu de tourbe et d’humidifier le sol. « Des employés de la tourbière nous disaient au départ où répandre l’eau puisée dans la rivière Ouelle. Il y avait une belle coordination », dit-il.

La présidente du Syndicat de l’UPA de Kamouraska, Nathalie Lemieux, salue l’initiative des producteurs qui ont communiqué entre eux via les réseaux sociaux afin de venir en aide aux pompiers. Des producteurs de tout le Kamouraska et d’une partie de Chaudière-Appalaches ont répondu à l’invitation, dit-elle. « C’est un travail de solidarité qui mérite d’être salué », a mentionné le préfet de la MRC de Kamouraska, Yvon Soucy.

Au moment d’écrire ces lignes, l’incendie faisait toujours rage, mais était maîtrisé. La situation demeure toutefois inquiétante, car elle pourrait se détériorer si les vents reprennent de la force. Plus de 326 hectares de forêt ont été ravagés.