fbpx
Photos : Myriam Laplante El Haïli / TCN

Photos : Myriam Laplante El Haïli / TCN

Une visite de la nouvelle usine ontarienne

KINGSTON – La récente mise en activité de l’usine de lait maternisé de la Canadian Royal Milk, une division de la compagnie chinoise Feihe International, permettra à 120 fermes québécoises et ontariennes d’acheminer annuellement 230 millions de litres de lait de chèvre vers Kingston en Ontario. Les Ontariens en acheminent déjà 67 000 litres par semaine depuis plus d’un mois. Les producteurs québécois enverront d’abord des surplus de lait, puis détermineront des volumes à faire parvenir à l’usine en 2023. La Terre a assisté à l’inauguration de l’usine, le 25 avril.

L’inauguration de l’usine ontarienne a marqué l’officialisation d’ententes d’approvisionnement entre l’entreprise d’origine chinoise et les producteurs laitiers caprins canadiens. Celle survenue entre le président des Producteurs de lait de chèvre du Québec, Rémi Hudon (à droite), et le directeur général de Canada Royal Milk, Chenggang Han, sera d’une durée de cinq ans. « Dans une seconde étape, nous signerons une deuxième entente de cinq ans parce qu’avec un objectif de croissance de 15 à 20 % par année, ce sera long avant d’atteindre notre capacité totale de production », affirme M. Han.

L’inauguration de l’usine ontarienne a marqué l’officialisation d’ententes d’approvisionnement entre l’entreprise d’origine chinoise et les producteurs laitiers caprins canadiens. Celle survenue entre le président des Producteurs de lait de chèvre du Québec, Rémi Hudon (à droite), et le directeur général de Canada Royal Milk, Chenggang Han, sera d’une durée de cinq ans. « Dans une seconde étape, nous signerons une deuxième entente de cinq ans parce qu’avec un objectif de croissance de 15 à 20 % par année, ce sera long avant d’atteindre notre capacité totale de production », affirme M. Han.

Un couloir consacré aux visites de l’usine a été construit afin de ne pas ralentir ni interrompre la production. La première fenêtre donne accès à la salle de pasteurisation, dont les machines stérilisent près de 40 000 litres de lait de chèvre par heure. À terme, l’usine transformera aussi du lait de vache et fonctionnera 24 heures sur 24, sept jours sur sept.

Un couloir consacré aux visites de l’usine a été construit afin de ne pas ralentir ni interrompre la production. La première fenêtre donne accès à la salle de pasteurisation, dont les machines stérilisent près de 40 000 litres de lait de chèvre par heure. À terme, l’usine transformera aussi du lait de vache et fonctionnera 24 heures sur 24, sept jours sur sept.

Le séchoir consacré au lait de chèvre produira 30 000 tonnes de poudre de lait maternisé par année, soit la transformation de 230 millions de litres de lait de chèvre par année.

Le séchoir consacré au lait de chèvre produira 30 000 tonnes de poudre de lait maternisé par année, soit la transformation de 230 millions de litres de lait de chèvre par année.

La poudre de lait est propulsée vers la salle de mise en conserve par des conduits dans lesquels circulent de l’air. Les contenants sont stérilisés, puis placés dans une boîte hermétique remplie de nitrogène et de CO2 de manière à ce que la poudre y soit déposée en évitant l’oxydation.

La poudre de lait est propulsée vers la salle de mise en conserve par des conduits dans lesquels circulent de l’air. Les contenants sont stérilisés, puis placés dans une boîte hermétique remplie de nitrogène et de CO2 de manière à ce que la poudre y soit déposée en évitant l’oxydation.

La salle de stockage entièrement automatisée est à la fine pointe de la technologie. D’une hauteur de trois étages, elle possède une capacité d’entreposage de 80 000 tonnes.

La salle de stockage entièrement automatisée est à la fine pointe de la technologie. D’une hauteur de trois étages, elle possède une capacité d’entreposage de 80 000 tonnes.

À Beijing en Chine, Feihe international se classe au premier rang des vendeurs de lait maternisé. L’usine de Kingston fabriquera neuf produits à base de lait maternisé, qui seront expédiés à partir de cette salle vers la Chine en 2022. Il est prévu que l’usine approvisionne également le marché canadien dès 2023.

À Beijing en Chine, Feihe international se classe au premier rang des vendeurs de lait maternisé. L’usine de Kingston fabriquera neuf produits à base de lait maternisé, qui seront expédiés à partir de cette salle vers la Chine en 2022. Il est prévu que l’usine approvisionne également le marché canadien dès 2023.