fbpx
La Championne Suprême, Mynavia Reginald Alex, avec la Championne Suprême de réserve, Rexlea Joel Karausel. Photos : Gracieuseté de Gaston Doré

La Championne Suprême, Mynavia Reginald Alex, avec la Championne Suprême de réserve, Rexlea Joel Karausel. Photos : Gracieuseté de Gaston Doré

Une 6e édition réussie pour le Suprême laitier

Le Suprême laitier, le point culminant de la saison des jugements bovins au Québec, a couronné les meilleurs sujets laitiers de la province, les 21 et 22 août, à Saint-Hyacinthe. Ceux-ci se préparent maintenant pour la World Dairy Expo de Madison au Wisconsin.

La 1re journée de cette finale provinciale des bovins laitiers était consacrée aux races colorées tandis que la 2e était réservée aux Holstein. Les grands honneurs de l’exposition, soit le Championnat Suprême, ont été remportés par la Holstein noire et blanche Mynavia Reginald Alex. La Jersey Rexlea Joel Karausel a été sacrée Championne Suprême de réserve.

Aux termes de ces deux jours de jugements, le directeur du développement des affaires et des communications du Suprême, Gaston Doré, se dit très satisfait. « Ç’a été un show de haute qualité et nous avons atteint nos objectifs, explique-t-il. Les exposants ont pris le temps de préparer des animaux d’une qualité extraordinaire. Ils ont travaillé jour et nuit. »

Au total, 356 sujets provenant de 140 exposants ont paradé dans l’arène.

Le Suprême est la seule exposition au Québec à accueillir les six races bovines laitières, souligne M. Doré. Cette année, tous les animaux étaient regroupés à l’intérieur du Pavillon Jefo. « Ça donnait une meilleure ambiance », décrit le directeur.

Les exposants prendront maintenant la route de la World Dairy Expo de Madison au Wisconsin au début octobre de même que de la Royal Agricultural Winter Fair de Toronto, un mois plus tard.