Un million pour l'ATQ

Le gouvernement fédéral accorde près de 1 M$ à Agri-Traçabilité Québec pour l’automatisation de ses opérations.

De passage à Québec, le ministre des Anciens combattants et ministre d’État à l’Agriculture, Jean-Pierre Blackburn, a annoncé un investissement qui pourrait atteindre 969 920 $ à Agri-Traçabilité Québec.

Cette somme servirait à l’automatisation du système AgriTrace. Le gouvernement fédéral souhaite aussi le retraçage, en cas de problème de santé animale, en ajoutant de nouvelles applications de validation du système. Ces dernières permettraient de procéder à la traçabilité mixte des animaux, soit individuelle ou par lot.

« Le gouvernement Harper reconnaît l’importance d’un système national de traçabilité du bétail et l’expertise qu’Agri-Traçabilité Québec a développée dans ce domaine, a déclaré le ministre Blackburn. Les producteurs canadiens pourront bénéficier de ce type de projet innovateur, notamment par l’automatisation des vérifications et l’accès à de nouveaux marchés. »

« Le gouvernement du Canada fait preuve d’un solide leadership en investissant dans le système de traçabilité québécois qui a déjà fait ses preuves et qui se traduit par des avantages considérables, tant pour les producteurs que pour les consommateurs », a affirmé M. Richard Maheu, président du conseil d’administration d’Agri-Traçabilité Québec.

Cet investissement est réalisé dans le cadre de Cultivons l’avenir, par l’intermédiaire de l’Initiative canadienne intégrée de salubrité des aliments (ICISA) d’Agriculture et Agroalimentaire Canada.