fbpx
Des chercheurs canadiens se sont rendus au Vietnam pour tester leur nouveau test de dépistage portatif de la peste porcine africaine. Photo : Archives/TCN

Des chercheurs canadiens se sont rendus au Vietnam pour tester leur nouveau test de dépistage portatif de la peste porcine africaine. Photo : Archives/TCN

PPA : un test de dépistage à la ferme disponible

Un test de dépistage portatif de la peste porcine africaine (PPA) est maintenant disponible au Canada et serait prêt à être déployé dans les fermes porcines si le virus était détecté sur le territoire.

Aucun cas de PPA n’a été repéré au Canada à ce jour, mais l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) continue de préparer le pays. À partir de maintenant, les animaux qui présenteront des symptômes s’apparentant à ceux de la PPA pourront être testés près de leur enclos par des vétérinaires ou des techniciens de l’ACIA. Advenant la découverte d’un cas, le test permettrait d’accélérer le processus de diagnostic et de déterminer rapidement s’il y a d’autres contaminations sur le territoire, expliquait le premier vice-président du Conseil canadien du porc, René Roy, avant de se lancer dans la course à la direction du Parti conservateur du Canada.

Cependant, davantage d’équipements, de formation et de financement seront nécessaires pour que le test soit utilisé efficacement au Canada, souligne la porte-parole de l’ACIA, Christine Carnaffan. Pour l’instant, la trousse de test portative doit être conservée dans un environnement à température contrôlée, car elle contient des produits chimiques qui se décomposent lorsque la chaîne de froid est rompue. L’agence estime que, dans trois mois, elle sera en mesure d’en concevoir une qui ne nécessitera pas de réfrigération.

Grâce au Vietnam

L’outil de diagnostic portatif a été développé par des chercheurs du Centre national des maladies animales exotiques de Winnipeg, un laboratoire de l’ACIA, en partenariat avec le gouvernement vietnamien. « Afin de valider le test en situation réelle d’infection sur le terrain, nous avons dû mener ce travail en collaboration avec un pays infecté par la PPA. Notre équipe de recherche s’est donc rendue au Vietnam pour [tester la technologie] avec nos collègues de ce pays », explique Mme Carnaffan dans un courriel.

Un message diffusé dans les avions à l’atterrissage

Pour contrer l’arrivée de la peste porcine africaine sur le territoire canadien, l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) a demandé à 44 compagnies aériennes de diffuser un message en vol en mai dernier. « Certaines ont accepté immédiatement de diffuser le message, tandis que pour d’autres, le processus de mise en œuvre a été plus long », rapporte la porte-parole de l’ACIA, Christine Carnaffan. Peu avant l’atterrissage au Canada, le message rappelle aux passagers des vols internationaux l’obligation de déclarer non seulement tout produit animal ou alimentaire aux douanes, mais également tout passage dans une ferme à l’étranger, sous peine de recevoir une amende pouvant atteindre 1 300 $.