fbpx
Chantal Héroux et Raymonde Cossette avec leur plus célèbre pensionnaire, Maggie. Photo : Bernard Lepage

Chantal Héroux et Raymonde Cossette avec leur plus célèbre pensionnaire, Maggie. Photo : Bernard Lepage

Maggie dans la capitale western du Québec

SAINT-TITE — Considérée comme une vache superhéroïne par ses fans qui lui ont créé une page Facebook, Maggie, la vache à hublot des vétérinaires, coule dorénavant des jours heureux dans une ferme touristique de Saint-Tite, en Mauricie.

Avec Starbuck, elle est sans doute un des bovins les plus connus du Québec. Durant huit ans, au Centre hospitalier universitaire vétérinaire (CHUV) de Saint-Hyacinthe, le rumen d’un des quatre estomacs de la vache Holstein a permis de soigner et de guérir près de 500 de ses congénères.

Maggie avait défrayé la chronique en 2015 lorsqu’une ex-employée du CHUV avait participé à l’émission Le banquier dans l’espoir de remporter un gros lot et d’adopter la célèbre vache à hublot, qui s’apprêtait à prendre une retraite bien méritée. Karine Arpin était finalement repartie avec des gains de 223 000 $. Elle a pu mettre son projet à exécution en emmenant en Estrie son animal de compagnie, qui a été confié en pension dans diverses fermes.

Retraite paisible

En octobre, les propriétaires de la Miniferme du Boisé, à Saint-Tite, ont été contactées par Karine Arpin, qui cherchait à leur confier sa vache maintenant âgée de 17 ans. « Elle nous l’offrait, mais à condition que nous acceptions aussi sa copine Lulubelle. Les deux vaches sont inséparables. Maggie est la vedette et Lulubelle, sa coiffeuse. Elle lui passe tous les matins un coup de langue sur le toupet », raconte en riant Raymonde Cossette.

Chantal Héroux et elle, deux femmes passionnées, logent leurs propres animaux exotiques et de basse-cour sur un terrain de plus de 90 arpents tout en accueillant d’autres bêtes abandonnées ou à la retraite. Leur ferme touristique de plus de 400 animaux peut être visitée à l’année. 

Bernard Lepage, collaboration spéciale