fbpx

Les États-Unis veulent réduire les antibiotiques dans l’élevage

La FDA vient d’annoncer qu’elle veut limiter l’utilisation de certains antibiotiques chez les animaux d’élevage, et ce, pour minimiser le risque de résistance microbienne chez les humains.

« Nous savons qu’un usage étendu des antibiotiques dans la production animalière peut contribuer à la résistance antimicrobienne et que cette résistance a d’importantes conséquences pour la santé publique », a rapporté Michael Taylor, responsable des produits vétérinaires à la l’agence des produits alimentaires et des médicaments américaine (FDA), mercredi dernier.

Cette stratégie, qui sera mise en place au cours des trois prochaines années, vise à proscrire l’utilisation d’antibiotiques pour faire prendre du poids aux animaux tels que les porcs, les bovins et la volaille. La FDA demande aux entreprises pharmaceutiques de modifier les conditions d’utilisation sur les étiquettes des médicaments. En revanche, les antibiotiques continueront d’être administrés pour la prévention de maladies, mais nécessiteront une ordonnance d’un vétérinaire.