fbpx
Financement agricole Canada (FAC) a été mandaté par le ministre de l’Agriculture pour développer une stratégie favorisant l’entrepreneuriat au féminin, a révélé le vice-président aux opérations pour le Québec de FAC, Vincent Giard.. Crédit photo : Shutterstock.com

Financement agricole Canada (FAC) a été mandaté par le ministre de l’Agriculture pour développer une stratégie favorisant l’entrepreneuriat au féminin, a révélé le vice-président aux opérations pour le Québec de FAC, Vincent Giard.. Crédit photo : Shutterstock.com

Un nouveau prêt adapté aux femmes entrepreneures

Pour inciter un plus grand nombre de femmes à devenir propriétaires d’entreprises agricoles et alimentaires, Financement agricole Canada (FAC) a lancé un programme spécifique aux entrepreneures, prévoyant même une pause dans les paiements pendant le congé de maternité de ces dernières.

Pour Vincent Giard, vice-président aux opérations pour le Québec de FAC, cette clause qui pourra s’appliquer sur une période d’un an permettra « de diminuer les obligations financières ou d’embaucher de la main-d’œuvre additionnelle ». Il précise que le calendrier de remboursement du prêt est également flexible et que les frais de traitement de dossier seront réduits d’un montant maximum de 1 000 $. Les entrepreneures seront encouragées à réinvestir ce dernier montant dans des activités de perfectionnement personnel ou professionnel, bien que le choix final leur appartienne.

De plus, toutes les femmes détenant des parts dans une exploitation agricole ou de transformation agroalimentaire, « si petites soient-elles », seront admissibles au prêt. « Ça va évoluer au fil du temps parce qu’il y a clairement une volonté établie [chez FAC] de soutenir l’entrepreneuriat au féminin », a indiqué M. Giard.

Les Agricultrices du Québec se « réjouissent de cette annonce ». Elles réclament depuis longtemps, tant au provincial qu’au fédéral, des sommes attribuées aux femmes entrepreneures dans le monde agricole et en espéraient l’annonce depuis que l’ex-ministre de l’Agriculture, Lawrence MacAulay, leur avait glissé un mot sur le sujet l’été dernier. « C’est un bon début. On attend avec empressement la suite des choses », indique la présidente de l’organisme, Jeannine Messier.

Le nouveau programme est doté d’une enveloppe de prêts de 500 M$ sur trois ans.

Forums

La Terre a également appris que FAC mettra sur pied cinq forums axés sur les entrepreneures à travers le Canada, dont l’un se tiendra au Québec en novembre 2019 ou en avril 2020. L’organisme prévoit aussi ajouter des activités de perfectionnement répondant aux besoins des entrepreneures à son calendrier 2019-2020 et augmenter le nombre de partenariats avec les femmes dans l’industrie.

Selon le récent rapport du Conseil du statut de la femme, en 2018, le nombre d’agricultrices détenant des parts dans une exploitation se chiffrait à un peu plus de 11 800, ce qui représentait 27 % de l’ensemble des propriétaires de fermes. Seulement 6,4 % d’entre elles étaient détenues exclusivement par des femmes.