fbpx
La bâtisse qui abritait autrefois un fabricant d’armoires accueillera la centrale agroalimentaire régionale Agroa Desjardins à compter de l’automne. Photo : Pierre Saint-Yves

La bâtisse qui abritait autrefois un fabricant d’armoires accueillera la centrale agroalimentaire régionale Agroa Desjardins à compter de l’automne. Photo : Pierre Saint-Yves

Un incubateur agroalimentaire dans Maskinongé

LOUISEVILLE — Les producteurs et transformateurs de la MRC de Maskinongé en Mauricie auront bientôt accès à de nouvelles installations pour développer et commercialiser leurs produits agroalimentaires. Un incubateur est en cours d’aménagement dans un bâtiment industriel existant à l’entrée de la municipalité de Louiseville et accueillera ses premiers occupants à l’automne.

Selon les responsables de la MRC, la réalisation de ce projet répond à un besoin depuis longtemps exprimé par le milieu, les producteurs et les petits transformateurs qui souhaitent avoir accès à des installations et à de l’équipement leur permettant de développer leur production et leur entreprise.

« Nous voulons faciliter le démarrage et la consolidation de nos petites et moyennes entreprises agroalimentaires, a indiqué le préfet de la MRC, Robert Lalonde, à l’occasion du dévoilement du projet. Nous aiderons à développer de nouveaux produits, à dynamiser le développement agroalimentaire et agricole de notre belle région et à faire connaître nos aliments locaux aux touristes. »

Vitrine gourmande

Le nouveau centre disposera d’une vitrine gourmande, sorte de halte agroalimentaire où seront offerts au public les produits transformés sur place et ailleurs dans la région.

La centrale est baptisée Agroa Desjardins en raison de l’implication du Mouvement Desjardins qui a versé 750 000 $ puisé dans le fonds créé pour soutenir de semblables initiatives qui contribuent au dynamisme économique et social. Le montage financier du projet implique également le ministère de l’Agriculture, le Fonds d’appui au rayonnement des régions du ministère des Affaires municipales et la MRC de Maskinongé.

Le nouvel incubateur pourra accueillir de 5 à 10 entreprises avec sa superficie de 17 000 pieds carrés comportant une aire de production, des espaces en location et de cotravail, une cuisine industrielle collaborative, des espaces d’entreposage réfrigérés et, bien sûr, la vitrine gourmande.