fbpx
Depuis le début de la saison, la Financière agricole a enregistré 2488 avis de dommage causés par la sécheresse contre 209 pour le même motif à pareille date l’an dernier. Crédit : Archives / TCN

Depuis le début de la saison, la Financière agricole a enregistré 2488 avis de dommage causés par la sécheresse contre 209 pour le même motif à pareille date l’an dernier. Crédit : Archives / TCN

Sécheresse : premier paiement de 21 M$ aux producteurs

Plus de 4000 producteurs de foins et de pâturages affectés par la sécheresse se partageront un premier versement de 21,3 M$ dans le cadre du programme d’assurance récolte, a annoncé la Financière agricole du Québec le 10 août.

Ce premier paiement, réalisé en raison des dégâts causés par les importants déficits hydriques de cette année, tient compte des pertes liées au gel, des pertes encourues durant la première fauche et de la première période de croissance des pâturages. Une indemnité pour la valeur de remplacement du foin dans les régions qui ont cumulé des pertes régionales supérieures à 15 % a également été calculée dans le montant que recevront les producteurs.

Certains agriculteurs ont déjà reçu leur chèque et l’argent a déjà été versé à ceux qui sont inscrits au dépôt direct.

« Ces sommes sont rendues disponibles aux producteurs de foin pour leur fournir des liquidités afin de poursuivre leurs activités et ainsi, soutenir l’économie des régions du Québec », a indiqué le ministre de l’Agriculture, André Lamontagne par voie de communiqué.

La Financière agricole souligne que ce premier versement ne constitue pas le règlement final et que d’autres montants sont à prévoir. « Nous surveillons toujours de très près l’impact que peuvent avoir les différentes conditions climatiques sur le travail des agriculteurs. Nos équipes ont démontré à nouveau leur proactivité en devançant ces sommes, et ce, au grand bénéfice des producteurs agricoles », a ajouté Ernest Desrosiers, président-directeur général de la Financière agricole.

La Financière agricole ajoute qu’elle a pris la décision de reporter au 9 septembre l’envoi des avis de cotisation au Programme d’assurance récolte pour toutes les cultures. « Ainsi, nous souhaitons accorder un répit aux producteurs qui traversent une période difficile », explique l’institution dans son communiqué.

 Rappelons que le nombre d’avis de dommages causés par la sécheresse est particulièrement important cette année. Depuis le début de la saison, la Financière agricole a enregistré 2488 avis contre 209 pour le même motif à pareille date l’an dernier.