fbpx
Les besoins totaux en produits laitiers à l’échelle canadienne sont en hausse de 4,1 % en 2020-2021 par rapport à l’année précédente. Photo : Archives/TCN

Les besoins totaux en produits laitiers à l’échelle canadienne sont en hausse de 4,1 % en 2020-2021 par rapport à l’année précédente. Photo : Archives/TCN

La production laitière toujours en croissance

La production laitière au Québec est en croissance, notamment en raison des ventes de fromages et des besoins totaux en produits laitiers au Canada, qui sont sur une pente ascendante. C’est ce qu’a rapporté l’agroéconomiste Rock-Eric Hounhouigan, dans le cadre des Journées de réflexion 2021 des Producteurs de lait du Québec (PLQ), le 18 novembre.

Geneviève Rainville

Geneviève Rainville

Dans sa présentation, il indique que les besoins totaux en produits laitiers à l’échelle canadienne ont été en croissance de 4,1 % en 2020-2021 par rapport à l’année laitière 2019-2020. Le quota alloué aux producteurs, lui, a été en augmentation de 2,9 %. Selon de premières prévisions, le droit de produire dans les provinces de l’Est pourrait augmenter encore dans la prochaine année, de 0 à 1,5 %. Plusieurs facteurs pourraient ralentir la croissance néanmoins, à commencer par les importations qui, avec les récents accords commerciaux, comblent une proportion de plus en plus importante des besoins totaux en produits laitiers, observe l’agroéconomiste.

Si les ventes de fromages et de beurre sont en augmentation, par ailleurs, on remarque que celles de lait de consommation, qui avaient grimpé avec la pandémie, sont plutôt sur une pente descendante actuellement. Les marchés, indique M. Hounhouigan, « continuent de s’ajuster aux mesures de déconfinement dans un contexte de pandémie ».

Hausse du revenu

La directrice générale des PLQ, Geneviève Rainville, a quant à elle indiqué que le revenu moyen des producteurs en 2020-2021 a été de 1,07 $/hl plus élevé qu’en 2019-2020.

Compte tenu entre autres de l’indexation de 8,4 % du prix du lait à la ferme prévue en février 2022, le revenu moyen pourrait augmenter encore dans la prochaine année de 5,42 $/hl selon un scénario pessimiste et de 6,62 $/hl selon un scénario optimiste. Plusieurs facteurs pourraient influencer le revenu à la hausse, notamment les prix mondiaux qui sont en augmentation ainsi que la production de fromages. Le recul des ventes de lait de consommation et la hausse des ventes de beurre et de crème, néanmoins, pourraient avoir un effet à la baisse sur le revenu.