fbpx
Denis Richard, président de La Coop fédérée, était heureux d’annoncer le versement d’une ristourne de 25 M$ à ses membres en raison des bons résultats de 2014. © Pierre-Yvon Bégin

Denis Richard, président de La Coop fédérée, était heureux d’annoncer le versement d’une ristourne de 25 M$ à ses membres en raison des bons résultats de 2014. © Pierre-Yvon Bégin

La Coop fédérée verse une ristourne de 25 M$

MONTRÉAL — Après une année sèche, La Coop fédérée est de nouveau en mesure de verser une ristourne de 25 M$ à ses membres.

Au cours de son exercice terminé en octobre dernier, la coopérative a réalisé des ventes record de 5,4 G$, en hausse de 4 % par rapport à l’année précédente. L’excédent avant les ristournes a atteint 77 M$, bénéfice principalement attribuable à un redressement de la filiale Olymel.

« Le financement de nos récentes acquisitions commande la prudence dans la gestion de la trésorerie à court et à moyen terme », a prévenu dans son message le président de La Coop fédérée, Denis Richard. Il convient que la bonne performance de 2014 avec des excédents en hausse de 53 M$ arrive à un moment opportun.

Après avoir enregistré une perte en 2013, la filiale Olymel dans le secteur des viandes a par ailleurs généré d’importants bénéfices. Les ventes ont progressé de 389 M$ pour totaliser 2,7 G$. Pour le président-directeur général d’Olymel, Réjean Nadeau, il s’agit d’une performance d’autant remarquable que le secteur du porc frais a connu des difficultés majeures, notamment avec la perte du marché russe.