fbpx
Dès le printemps prochain, les assurés vont pouvoir bénéficier d’une hausse du rendement probable impliquant le nombre de livres à l’entaille.

Dès le printemps prochain, les assurés vont pouvoir bénéficier d’une hausse du rendement probable impliquant le nombre de livres à l’entaille.

Assurance-récolte bonifiée pour le sirop

Les acériculteurs pourront profiter d’une couverture accrue de 20 % du Programme d’assurance récolte. La Financière agricole du Québec vient d’annoncer que cette bonification s’accompagne d’une diminution du taux de prime.

« Chez moi, ça va me coûter moins cher pour un plus gros volume assuré », se réjouit le président de la Fédération des producteurs acéricoles du Québec, Serge Beaulieu. Celui-ci voit dans la décision de la Financière un incitatif pour les producteurs à s’assurer.

Afin de parvenir à ce résultat, la Financière dit avoir révisé sa méthode de calcul de rendements probables de manière à mieux tenir compte des progrès technologiques enregistrés ces dernières années.

L’institution a de plus révisé sa méthode de calcul du prix unitaire de façon à mieux traduire la réalité du coût de production actuel. Dès le printemps prochain, les assurés vont ainsi pouvoir bénéficier d’une hausse du rendement probable impliquant le nombre de livres à l’entaille. Le prix unitaire du sirop d’érable conventionnel sera pour sa part fixé à 2,23 $/lb en 2018, soit une augmentation de 0,21 $ comparativement à 2017. Pour le sirop biologique, ce prix atteindra 2,41 $, également en hausse de 0,21 $.