fbpx
La grange de la ferme bovine de la famille Hovington a été complètement détruite le 23 juillet, à la suite d’un orage inattendu. Photo : Gracieuseté de Martial Hovington

La grange de la ferme bovine de la famille Hovington a été complètement détruite le 23 juillet, à la suite d’un orage inattendu. Photo : Gracieuseté de Martial Hovington

Des vents violents saccagent une ferme familiale

Dans le secteur des Bergeronnes, sur la Côte-Nord, un orage soudain s’est abattu sur la ferme familiale bovine des Hovington, le soir du 23 juillet.

Martial Hovington, le père du propriétaire actuel de la ferme, Martial Jr Hovington, explique que l’orage a fait rage pendant moins d’une minute, mais dans ce court laps de temps, le toit de la maison mobile où séjournaient son fils et sa famille a été arraché et l’une de leurs granges s’est complètement écrasée. « Je ne l’ai jamais entendue craquer, cette grange », affirme M. Hovington, qui se souvient de l’avoir bâtie à toute épreuve en 1983.

Les 150 bovins de la ferme ont tous été épargnés. La famille souhaite rebâtir la grange avant l’automne et rétablir la ferme pour reprendre rapidement du service. Une campagne de sociofinancement est en cours.