fbpx
La chaleur de la fin septembre a été bénéfique pour les fraises d’automne.

La chaleur de la fin septembre a été bénéfique pour les fraises d’automne.

Regain des rendements de fraises grâce à la chaleur

Après avoir connu un début de saison « très ordinaire », les producteurs de fraises d’automne ont constaté un regain de leurs rendements aux champs, la semaine dernière, découlant des quelques jours de chaleur ­enregistrés du 26 au 28 septembre.

« C’est une belle surprise. Je dirais même que mes rendements sont supérieurs à la moyenne à ce temps-ci de l’année », témoigne Louis Bélisle, producteur à Saint-Eustache, dans les Laurentides. Cette courte fenêtre de forts rendements ne sera pas suffisante, toutefois, pour rattraper les volumes aux champs en baisse de 40 % par rapport à la moyenne, durant les premières semaines de septembre, dit-il. « Les vagues de chaleur extrême, cet été, et le temps froid, ensuite, ont fait très mal », ajoute le producteur.

Récolter avant la pluie

David Côté, qui cultive quant à lui la fraise d’automne à Saint-Paul-d’Abbotsford, en Montérégie, juge « exceptionnels » les rendements enregistrés la semaine dernière.

« Comme on attend de la pluie et un retour à la normale des températures, on se dépêche de récolter le plus possible pendant que les volumes sont bons », a-t-il témoigné, le 29 septembre. Considérant les bons prix offerts aux producteurs pour leurs fraises ­d’automne, par ailleurs, il estime que la ­saison, dans l’ensemble, ne sera « pas trop mal ».