fbpx
Pour prendre les mesures au champ, le producteur doit mesurer la longueur de la tige la plus haute de luzerne et de graminée, la proportion de luzerne dans le mélange fourrager et le stade de développement de la tige de luzerne la plus développée.

Pour prendre les mesures au champ, le producteur doit mesurer la longueur de la tige la plus haute de luzerne et de graminée, la proportion de luzerne dans le mélange fourrager et le stade de développement de la tige de luzerne la plus développée.

Récolter les fourrages au bon moment grâce au NUTRI-Fourrager

Est-il temps de récolter mes fourrages? Les producteurs laitiers se posent régulièrement cette question au cours de l’été.

Pour les aider à déterminer le moment optimal de la récolte, un chercheur de l’Université McGill a mis au point l’outil NUTRI-Fourrager, une application Web qui permet d’estimer la valeur nutritive des mélanges luzerne-graminées et ainsi, de déterminer s’il est temps ou non de faucher son champ. « Couper trop tôt ou trop tard peut avoir un impact important sur la valeur nutritive des fourrages. Quand on sait que leur qualité est une composante clé de la rentabilité des fermes laitières, il y avait un besoin de développer un outil d’aide à la décision », explique Philippe Séguin, professeur au Département des sciences végétales, Campus Macdonald de l’Université McGill. C’est lui qui a piloté le projet de recherche financé par le Programme Innov’Action agroalimentaire soutenu par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) et Agriculture et Agroalimentaire Canada.

À partir de mesures prises au champ, le NUTRI-Fourrager permet de prédire à la fois la valeur en fibres NDF (fibres au détergent neutre qui influencent la digestibilité des fourrages) et la valeur alimentaire ­relative (VAR) des mélanges ­fourragers. « Il est primordial de récolter les plantes fourragères au bon moment pour atteindre la teneur en NDF cible. Or, la plage acceptable est relativement étroite avant que la teneur en fibres baisse », explique Philippe Séguin. Les producteurs doivent alors ajouter des concentrés dans la ration des vaches, ce qui représente des coûts importants en intrants.

Philippe Séguin, professeur au Département des sciences végétales, Campus Macdonald de l’Université McGill, a mis au point l’outil NUTRI-Fourrager

Philippe Séguin, professeur au Département des sciences végétales, Campus Macdonald de l’Université McGill, a mis au point l’outil NUTRI-Fourrager

Gagner en précision

Il existe différentes méthodes pour déterminer le moment de la récolte, soit la date du calendrier, le cumul des degrés-jours, le stade de développement, etc. « Elles sont relativement imprécises, selon Jean-Philippe Laroche, professionnel en nutrition et fourrages chez Lactanet. Le NUTRI-Fourrager apporte un degré de précision supplémentaire qui permet de récolter à la meilleure date possible. »

Pour prendre les mesures au champ, le producteur a besoin d’un quadrat, soit un cadre carré qui peut être fabriqué maison avec du bois, des tuyaux de PVC ou autre matériau, pour procéder à l’échantillonnage, en plus de quelques outils (règle, balance, etc.). Il doit mesurer la longueur de la tige la plus haute de luzerne et de graminée, la proportion de luzerne dans le mélange fourrager et le stade de développement de la tige de luzerne la plus développée. « On recommande de prendre cinq échantillons dans un même champ pour une estimation plus précise », explique Philippe Séguin. Il devra ensuite entrer les valeurs obtenues dans l’outil Web qui fera un calcul pour déterminer à quel moment le mélange fourrager pourra être récolté.

L’utilisation de l’outil, lancé en 2020, reste encore marginale, celui-ci n’étant pas encore largement connu des producteurs. Ceux qui veulent en savoir plus peuvent écouter la rediffusion d’un webinaire de Philippe Séguin sur le site d’Agri-réseau qui explique sa démarche et présente l’outil. Il inclut également des tutoriels pour expliquer la prise de mesures au champ. Le webinaire est disponible à l’adresse www.agrireseau.net/videos/103532/formation-sur-l_­utilisation-de-nutri-fourrager.

Sylvie Lemieux, collaboration spéciale