fbpx
Crédit photo : Archives TCN

Crédit photo : Archives TCN

Moratoire à Mirabel sur la construction de serres de cannabis

Les membres du conseil de la Ville de Mirabel ont adopté une résolution en avril dernier, qui interdit temporairement la construction de serres destinées à la culture du cannabis sur son territoire. D’une durée de trois mois, ce moratoire donnera le temps à la localité d’évaluer différentes options pour éviter que les citoyens soient incommodés par des odeurs de cannabis.

« On évalue, par exemple, s’il faudra éloigner encore plus les serres des centres urbains ou simplement interdire leur construction », a expliqué en entrevue avec La Terre le maire de Mirabel, Jean Bouchard.

Odeurs persistantes

En mars dernier, la direction d’une école primaire du secteur Saint-Canut a formulé une plainte à la municipalité en raison d’odeurs persistantes de cannabis ayant trouvé leur chemin jusqu’à l’intérieur des murs de l’établissement. Les Serres Bertrand, qui cultivent leurs plants à environ 3 km de là, avaient admis avoir aéré leurs bâtiments dans les heures qui ont précédé l’incident.

Les Serres Bertrand, à Mirabel. Crédit photo : Canopy Growth Corporation

Les Serres Bertrand, à Mirabel. Crédit photo : Canopy Growth Corporation

Des citoyens de Saint-Canut se sont aussi plaints auprès de leurs élus. « Jamais on n’aurait pensé que le problème d’odeur allait être si important », a confié M. Bouchard.

Selon ce dernier, deux entreprises détiennent actuellement un permis de construction de serres de cannabis. Deux autres auraient récemment demandé des dérogations mineures en vue de construire de nouveaux bâtiments. Celles-ci leur ont toutefois été refusées. De leur côté, les Serres Bertrand planifient d’ajouter des unités de production à celles qu’elles ont déjà.