fbpx

Moins de maïs que prévu aux États-Unis

Le gouvernement a toutefois relevé ses estimations concernant le soya pour la prochaine récolte.

Le département américain de l’Agriculture revoit légèrement à la baisse ses estimations de la présente récolte de maïs-grain, à 12 497 milliards de boisseaux, soit 3 % de moins que les prévisions faites en août. Il s’agirait tout de même de la troisième plus importante récolte enregistrée par les États-Unis pour le grain, en plus d’être supérieure à celle de l’an dernier. La récolte moyenne a été fixée à 148 boisseaux par acre, son niveau le plus bas depuis 2005. Les prévisions étaient de 153 boisseaux un mois plus tôt, alors que la moyenne de 2010 a été de 152,8 boisseaux.

Quant à la superficie semée, elle est supérieure de près de trois millions à celle de l’an dernier, à 84,388 millions d’acres.

Les conditions météo sont à blâmer pour ces estimations, la chaleur et la sécheresse qui ont sévi dans le sud du pays ont affecté la croissance et la survie des plants dans certaines régions. Quelques États pourraient toutefois enregistrer des récoltes records, soit l’Iowa, l’Illinois, l’Indiana, l’Ohio, et le Wisconsin.

Le soya sera par contre plus abondant que prévu, à 3,085 milliards de boisseaux, une hausse de 1 % par rapport aux prévisions d’août. Les estimations sont par contre inférieures de 7 % à la récolte de 2010. La récolte moyenne se situerait à 41,8 boisseaux par acre contre 43,5 boisseaux l’an dernier.

En mi-journée, le maïs gagnait 0,08 $ à 7,44 $ US, tandis que le soya perdait 0,282 $ US à 13,98 $ US sur les marchés américains.