fbpx

Les produits bios veulent se faire voir

La Filière biologique lance une campagne de promotion pour les producteurs et les consommateurs.

Les représentants des produits biologiques québécois veulent saisir la balle au bond face à la demande de produits bios « made in » Québec. La Filière biologique du Québec, qui réunit divers membres du secteur, lance une campagne de promotion qui s’étalera sur trois ans. L’organisme à but non lucratif a comme objectif de stimuler l’offre et la demande des produits bios d’ici en développant à la fois l’intérêt des consommateurs et des entreprises.

Plusieurs projets sont prévus dans le cadre de cette campagne, qui se fait en collaboration avec le MAPAQ. La Filière veut entre autres faire du logo actuel BIO Québec une référence pour les produits bios québécois. À cela s’ajoute un nouveau slogan, Y’ a du bio dans le frigo! Les détaillants seront aussi invités à installer des affichettes frappées du logo dans les rayons pour bien les identifier, à l’image de ce que fait déjà Aliments du Québec.

D’autres activités sont prévues, dont l’insertion dans plusieurs quotidiens d’un cahier spécial sur le sujet le 30 mars, ainsi que le lancement d’un nouveau site : www.lequebecbio.com.

La présidente de la Filière, France Gravel, estime que seulement 30 % de la demande des consommateurs québécois est comblée actuellement par des produits d’ici. Mme Gravel ajoute « qu’il y a un effort collectif à faire pour rendre les produits bios du Québec à la fois plus visibles et plus accessibles, tout en augmentant le nombre de producteurs et de transformateurs qui mettent en marché des produits certifiés biologiques ».

Le Québec compterait 1300 entreprises de production et de transformation de produits bios, pour un total de 4000 produits différents. Seulement 300 entreprises utilisent cependant le logo BIO Québec, qui existe depuis 2008, même si l’appellation pour les produits biologiques québécois est en place depuis 2000.

Au Conseil des appellations réservées et des termes valorisants (CARTV), qui gère l’accréditation biologique des entreprises québécoises, on souligne que l’adhésion est volontaire et gratuite. Ce ne sont pas toutes les entreprises qui souhaitent être associées à un logo distinct pour le Québec. Certaines préfèrent être identifiées par d’autres certifications (il en existe plusieurs au Québec), ou ne veulent pas d’une fleur de lys sur leur produit, pour des raisons commerciales, indique Yves Gélinas du CARTV. « Ce sont surtout les petits transformateurs et les producteurs locaux qui choisissent le logo BIO Québec », ajoute t-il.

Pour le directeur général de la Filière, Alain Rioux, le logo en lui-même répond aux attentes des consommateurs, mais aussi des détaillants. « Les deux questions que se font poser le plus les détaillants sont où sont les produits du Québec et où je peux trouver les produits bios ? ».