fbpx
L’Expo-FIHOQ est le rendez-vous annuel de l’industrie horticole ornementale au Québec. Photo : David Riendeau

L’Expo-FIHOQ est le rendez-vous annuel de l’industrie horticole ornementale au Québec. Photo : David Riendeau

Expo-FIHOQ : les technologies vertes ont la cote auprès d’un jeune public

DRUMMONDVILLE — Signe que l’industrie horticole évolue, les conférences sur l’agriculture urbaine et les technologies vertes ont eu la cote à la 36e édition de l’Expo-FIHOQ qui s’est déroulée du 20 au 22 novembre au Centrexpo de Drummondville. L’événement, qui réunissait 250 exposants de la filière horticole, a attiré une fois de plus une foule nombreuse.

Ce rendez-vous annuel a été pour les visiteurs l’occasion de se mettre au parfum des tendances de l’industrie. Les conférences traitant par exemple de la place des infrastructures végétalisées dans les villes ou de l’utilisation des toitures végétalisées faisaient souvent salle comble, la plupart du temps devant un public jeune et enthousiaste.

Les visiteurs étaient également nombreux à assister à la conférence de Roch Giguère. L’auteur et chroniqueur a présenté les Exceptionnelles de la cuvée 2020, des plantes faciles et performantes, et a passé en revue les tendances horticoles pour la prochaine année.

« Plusieurs personnes vivent sur des terrains exigus et le jardinage en contenants est plus populaire. Ce facteur est pris en compte par les hybrideurs qui cherchent à obtenir des plantes au port plus compact », illustre-t-il.

La stérilité, des floraisons plus précoces et des plantes plus résistantes à la sécheresse figurent aussi parmi les autres tendances à signaler.

Tisser des liens

Au-delà des nouveautés, l’Expo-FIHOQ sert de plateforme d’échange et de développement des affaires à une industrie qui représente 6 000 entreprises au Québec.

« On était plus connus des producteurs en champ, mais puisqu’on se dirige vers les pépinières et les serres, on vient chercher ici de nouveaux clients », explique Mathieu Plante, représentant chez Dubois Agrinovation, qui offre des solutions d’irrigation.

Même son de cloche de la part de Caroline Fontaine, propriétaire de Vignes chez soi, une jeune entreprise qui commercialise des plants de raisins de table. « L’Expo-FIHOQ est l’occasion de rencontrer les propriétaires des centres de jardin qui sont mes clients potentiels. C’est le seul événement où je peux leur présenter mes produits. Ça me permet aussi d’avoir un retour rapide et d’améliorer le produit au besoin. »

Les exposants consultés par La Terre de chez nous s’entendent pour dire que l’événement est un incontournable pour se faire connaître dans le milieu.

David Riendeau, collaboration spéciale.