fbpx
Audrey Lambert, collaboration spéciale

Audrey Lambert, collaboration spéciale

Soyez prudents, vos enfants ne sont pas loin

C’est mon petit cœur de mère qui parle aujourd’hui. Avec la COVID-19, les camps de jours seront annulés dans bien des régions et beaucoup de garderies ne rouvriront pas avant septembre. Bien des agriculteurs se retrouveront avec des enfants en bas âge à la ferme et ils seront beaucoup plus présents, pour ne pas dire tout le temps sur la ferme durant tout l’été. Il importe donc de redoubler de prudence et d’être vigilant en tout temps pour éviter un accident.

Audrey Lambert, collaboration spéciale

Audrey Lambert, collaboration spéciale

Pensez-y! La ferme, c’est le terrain de jeu des enfants. Ils aiment s’approcher des animaux, des machines, du tracteur. ­Profitez-en pour enseigner la prévention à vos ­enfants et voyez le bon côté des choses. Oui, la pandémie nous ralentit et nous complique la vie, mais c’est une belle occasion pour enseigner aux enfants comment bien travailler en toute sécurité. D’ailleurs, parlant de pandémie, gardez en tête que ça va bien aller. On va collectivement s’en ­remettre, comme on peut se remettre d’une saison plus difficile. Par contre, on ne se remet pas aussi facilement de la perte d’un enfant. Voici donc quelques conseils de sécurité qui s’adressent autant aux ­parents qu’aux ­enfants.

Prenez votre temps

Avec l’été qui arrive, votre charge de travail en tant qu’agriculteur va augmenter considérablement. Vous aurez tendance à vouloir travailler plus et peut-être même aller plus vite. RALENTISSEZ, CHERS PARENTS! Prenez le temps de parler à vos enfants et établissez des règles. Avant d’effectuer une manœuvre ou une tâche quelconque, prenez le temps de vérifier où sont vos enfants et ce qu’ils font. À chacune de vos actions, demandez-vous si c’est sécuritaire pour votre enfant. Si la réponse est non, il faut trouver une façon d’éliminer le danger.

De plus, apprenez à vos enfants à garder une distance avec les machines, qu’elles soient en marche ou arrêtées. ­Apprenez-leur aussi à ne pas se placer entre le tracteur et la faucheuse, par exemple, au moment de l’accouplement sur le tracteur. Des doigts et des mains écrasés, ce sont de bêtes accidents qui arrivent encore trop fréquemment sur les fermes.

Depuis la COVID-19, vos enfants vous suivent à l’étable pour la traite des vaches? Vous trouvez que ça vous ­ralentit un peu, car vous devez les surveiller? N’essayez pas d’aller plus vite pour rattraper le temps perdu et profitez plutôt du moment pour montrer à vos enfants les plaisirs de la ferme, tout en travaillant de façon sécuritaire. Tous les animaux peuvent attaquer soudainement s’ils sont effra­yés ou se sentent menacés, que ce soit un coup de sabot, une morsure, etc. Les animaux ne sont pas des jouets. Il faut toujours être prudent et prendre son temps. On ne peut pas jouer partout non plus. Quand le camion de lait est arrivé, apprenez-leur à ne pas aller jouer dans l’étable. Le garage ou l’endroit où l’on range les pesticides et autres produits chimiques est aussi un ­endroit qui comporte des dangers.

Être visible

Depuis quelques années, je donne des formations Sécurijours aux enfants, en collaboration avec l’UPA de la ­Chaudière-Appalaches. Ces événements d’une journée ont pour but d’inculquer à des enfants des notions de sécurité sur la ferme. Dans celles-ci, je fais monter les enfants dans le tracteur et je leur montre ce qu’est l’angle mort. Je me place à un endroit et je leur demande s’ils me voient. La réponse est non. Et ici? Non plus.

Apprenez à vos enfants à être visibles en tout temps sur la ferme. Fiston veut embarquer sur le tracteur? Montrez-lui à faire de grands signes et à se tenir loin du tracteur. Il faut être visible. Faites le tour du tracteur avec lui et montrez-lui les angles morts. L’enfant doit comprendre que papa ou maman ne peuvent pas le voir s’il se place à tel ou tel endroit.

De plus, lorsqu’un enfant embarque dans le tracteur, ça lui prend un siège pour ­enfant et il faut que l’enfant soit attaché. Les chutes sont fréquentes à la ferme. Tomber d’une échelle, des marches du tracteur, d’une plate-forme de foin, etc. Ça ne prend que quelques secondes de plus pour être sécuritaires. Prenez-les! 

Un dernier conseil. Contrairement à ce que certaines ­personnes prétendent, NON! On ne doit pas boire de ­désinfectant…

Pour en savoir plus sur la sécurité des enfants à la ferme, je vous invite à consulter la nouvelle plateforme récemment mise en ligne par BASF et l’Association canadienne de sécurité agricole (ACSA)  disponible ici :

https://www.casa-acsa.ca/fr/ressources/pour-les-enfants

Besoin d’aide? Appelle

La COVID-19 a bouleversé nos habitudes de vie et nos ­méthodes de travail. Certains ont été obligés de jeter du lait. D’autres attendent toujours leurs travailleurs étrangers et certains n’en auront peut-être pas assez. N’oubliez jamais que vous n’êtes pas seuls. Ne gardez pas tout en dedans. Si vous avez besoin d’aide, vous pouvez communiquer avec vos travailleurs de rangs ou juste en parler avec quelqu’un. Gardez constamment en tête qu’on peut toujours s’en sortir. Ça va bien aller. 


Pour voir la page Facebook de Question Agricole, cliquez ici.