fbpx
Un employé de l’usine d’Olymel à Yamachiche a été testé positif à la COVID-19. Crédit photo : Archives/TCN

Un employé de l’usine d’Olymel à Yamachiche a été testé positif à la COVID-19. Crédit photo : Archives/TCN

Olymel aux prises avec un premier cas d’infection à la COVID-19

C’est confirmé : un employé de l’usine d’Olymel à Yamachiche a été infecté par la COVID-19. L’entreprise a avisé les 1 000 travailleurs de la situation le 24 mars, tout en mettant en place de nouvelles mesures de précaution supplémentaires.

Selon le porte-parole de l’entreprise, Richard Vigneault, l’employé présentait des symptômes de la maladie le 20 mars et a subi les tests de dépistage au cours du week-end. Il a finalement été testé positif à la COVID-19 et a été placé en quarantaine chez lui. Deux de ses colocataires, qui sont également employés chez Olymel, doivent aussi demeurer isolés à la maison.

Dès le lendemain de l’annonce aux travailleurs de l’usine, certains employés qui présentaient des symptômes ont été renvoyés chez eux. Tous ces cas font actuellement l’objet d’une enquête épidémiologique de la part de la santé publique. Une visite des inspecteurs sur les lieux n’est pas exclue.

Depuis ces événements, tous les employés doivent porter une cagoule en plus des gants pour faire leur travail. Entre autres mesures, les temps de pause ont été revus pour éviter les regroupements et les autobus qui transportent les travailleurs de l’extérieur de la région vers l’usine sont désinfectés. « On essaie de prendre toutes les précautions inimaginables. C’est une organisation qui demande énormément de travail », souligne M. Vigneault.

Mises à pied en Ontario

Par ailleurs, une cinquantaine d’employés d’une autre usine d’Olymel, à Brampton en Ontario, ont été mis à pied temporairement. Cette usine desservait principalement les secteurs de la restauration, de l’hôtellerie et des institutions gouvernementales.

S’il y a une baisse considérable de la production destinée à ces secteurs paralysés par la crise, M. Vigneault constate toutefois, tout comme plusieurs producteurs et transformateurs, une forte demande pour desservir le marché de la grande distribution.