fbpx
Les TET pourront se rendre directement à la ferme pour attendre leur résultat de test de COVID-19, plutôt que de s’isoler à l’hôtel comme les autres voyageurs. Photo : Gracieuseté de FERME

Les TET pourront se rendre directement à la ferme pour attendre leur résultat de test de COVID-19, plutôt que de s’isoler à l’hôtel comme les autres voyageurs. Photo : Gracieuseté de FERME

Les TET testés à leur arrivée, mais exemptés de l’hôtel

Depuis le 22 février, tous les voyageurs, y compris les travailleurs étrangers temporaires (TET), dovientpasser un test de dépistage de la COVID-19 à leur arrivée au pays. Les TET peuvent jusqu’à nouvel ordre se rendre directement à la ferme pour attendre leur résultat plutôt que de s’isoler à l’hôtel pendant quelques jours.

La ministre fédérale de l’Agriculture, Marie-Claude Bibeau, en a fait l’annonce officielle lors d’un point de presse, le 12 février.

Par ailleurs, les travailleurs étrangers temporaires devront passer un second test durant leur quarantaine, afin d’obtenir un résultat négatif avant le 14e jour. L’équipement requis pour effectuer le test leur sera remis à leur arrivée au pays.

Comme les TET ont déjà l’obligation de recevoir un résultat négatif 72 h avant d’embarquer dans l’avion, ce seront donc trois tests au total qu’ils devront passer, avant et après leur vol, à compter du 22 février.

Après la mi-mars, les travailleurs qui arrivent au pays pourraient avoir l’obligation d’attendre un résultat de test négatif avant de se rendre à la ferme. La ministre, en collaboration avec les provinces, travaille à l’élaboration d’un protocole adapté à la situation des TET.