fbpx
Certains producteurs en serre n’ont pas reçu leurs travailleurs comme prévu. D’autres craignent des retards cet hiver. Crédit photo : Gracieuseté de Dominique Fortier

Certains producteurs en serre n’ont pas reçu leurs travailleurs comme prévu. D’autres craignent des retards cet hiver. Crédit photo : Gracieuseté de Dominique Fortier

Le dépistage obligatoire empêche l’arrivée de travailleurs étrangers

L’obligation qu’ont les voyageurs, depuis le 7 janvier, de présenter un résultat de test négatif à la COVID-19 avant de s’envoler vers le Canada a empêché des travailleurs du Mexique et du Guatemala d’embarquer dans l’avion qui devait les emmener au Québec, le 8 janvier.

« On sait qu’un travailleur du Guatemala a testé positif. Pour les travailleurs du Mexique, on attend encore de savoir ce qui est arrivé », a soutenu le directeur général de la Fondation des entreprises en recrutement de main-d’œuvre agricole étrangère (FERME), Fernando Borja, alors que l’avion qui partait du Guatemala et qui faisait un arrêt au Mexique pour embarquer d’autres travailleurs venait tout juste d’atterrir à Montréal. Des 53 travailleurs du Guatemala attendus, 52 sont montés à bord. Des 116 du Mexique qui devaient arriver, une vingtaine n’a pas pu embarquer.

Comme il s’agit d’une nouvelle exigence du gouvernement Trudeau, annoncée le 30 décembre, M. Borja présume que des Mexicains n’ont pas pu prendre rendez-vous pour se faire tester avant le décollage ou n’ont pas reçu leur résultat à temps.