fbpx
Le guide produit à l’intention des producteurs offrant l’autocueillette recommande d’offrir aux visiteurs des contenants pesés à l’avance. Photo: Archives / TCN

Le guide produit à l’intention des producteurs offrant l’autocueillette recommande d’offrir aux visiteurs des contenants pesés à l’avance. Photo: Archives / TCN

L’autocueillette finalement autorisée par Québec

Les fermes de la province pourront offrir l’autocueillette cet été. Le gouvernement du Québec a donné son aval à la reprise de cette activité, en fin de journée le 28 mai, en prenant soin de publier un guide à l’intention des producteurs.

« Réalisée en plein air et sur de grandes superficies, cette activité est propice à la distanciation physique entre les cueilleurs. Puisque ces derniers sont les seuls à toucher aux fruits ou aux légumes qu’ils récoltent, les risques s’en trouvent diminués », affirme le ministère de l’Agriculture par voie de communiqué.

Pour appuyer cette décision, le ministère fait valoir le fait que l’autocueillette permet de trouver non seulement une solution à un enjeu de commercialisation, mais aussi de « surmonter la difficulté de recrutement de la main-d’œuvre requise pour la récolte ». De plus, cette activité « revêt une grande importance pour plusieurs secteurs de la production maraîchère, notamment pour les cultures de petits fruits et de pommes », a reconnu le ministre André Lamontagne.

Comme l’avait annoncé La Terre récemment, un guide d’application des mesures de prévention recommandées en ce contexte de crise a été produit en collaboration avec l’Institut national de santé publique du Québec et l’Association de l’Agrotourisme et du Tourisme Gourmand. Tel que prévu, on y retrouve plusieurs consignes, comme celle d’offrir des contenants pesés à l’avance pour l’autocueillette. « Si un client apporte ses contenants, s’assurer qu’il les pèse lui-même lorsqu’ils sont vides et une fois pleins », peut-on lire dans le document.

Par ailleurs, le guide demande notamment aux producteurs d’afficher à l’entrée du site d’autocueillette un nombre maximal de personnes pouvant entrer ou encore d’attribuer une zone aux personnes habitant la même adresse. Les entreprises doivent également définir un sens de circulation unique dans les aires d’accueil, de pesée et dans les allées.