fbpx
Photo : Archives / TCN

Photo : Archives / TCN

Aide pour sauver les poissons d’élevage

Les aquaculteurs saluent le programme d’urgence temporaire de 450 000 $ mis en place par Québec le 13 mai afin d’éviter des pertes massives de poissons d’élevage.

Au Québec, 60 % des poissons élevés en bassin sont vendus aux pourvoiries, aux zones d’exploitation contrôlée (ZEC) et autres établissements de pêche. L’incertitude causée par la COVID-19 a poussé plusieurs pourvoyeurs à annuler ou à reporter leurs achats de poisson. Ceux-ci s’entassent dans les bassins d’élevage et pourraient mourir si la situation perdure. Avec son programme d’aide, Québec paiera 20 % de la facture des pourvoyeurs pour leurs achats de poissons. « [L’aide] devrait permettre de détasser les poissons, mais ce ne sera sûrement pas suffisant. La température qui se réchauffe ces temps-ci entraînera une baisse du taux d’oxygène dans les bassins, ce qui pourrait créer des mortalités massives et subites », dit Isabelle Villemure, directrice de l’Association des aquaculteurs du Québec.