fbpx
Crédit photo : Unis TV

Crédit photo : Unis TV

Les Fermiers mettent le cap sur d’autres exploitations

MONTRÉAL — Le retour en ondes de la série documentaire Les Fermiers, le 11 avril à Unis TV, a été célébré lors d’un événement de lancement au Centre Phi de Montréal. Une centaine de parents, d’amis et de passionnés d’agriculture se sont alors déplacés pour assister au visionnement d’un épisode.

Cette 2e saison de la série abordera le thème de la relève qui reprend le flambeau. Nous retrouverons bien sûr nos maraîchers préférés de la Ferme des Quatre-Temps, tout en découvrant d’autres agriculteurs inspirants qui visent les mêmes idéaux. « L’idée, c’était d’aller voir ce qui se passe quand les gens décident de démarrer leur propre ferme biologique sur petite surface et de montrer les enjeux auxquels ils sont confrontés », a expliqué la productrice de l’émission Catherine Bureau.

La 2e saison des Fermiers mettra en vedette Justine Chouinard et Annie-Claude Lauzon, qui voleront de leurs propres ailes dans leur nouvelle entreprise, La Fermette, à Hemmingford.  Crédit photos : Guillaume Cloutier / TCN

La 2e saison des Fermiers mettra en vedette Justine Chouinard et Annie-Claude Lauzon, qui voleront de leurs propres ailes dans leur nouvelle entreprise, La Fermette, à Hemmingford. Crédit photos : Guillaume Cloutier / TCN

Donc, direction La Fermette, à Hemmingford, où Annie-Claude Lauzon et Justine Chouinard vivront inquiétudes, embûches et beaucoup de défis en lien avec l’enclenchement de leur projet. Ensuite, cap sur Saint-François-Xavier-de-Brompton, en Estrie, au Jardin des Funambules, pour découvrir ce comptent réaliser Vincent Lafleur-Michaud et Vincent Marcoux. Puis, un dernier arrêt à la Ferme des Quatre-Temps, de Saint-Siméon, où Mélanie Villemaire devra redoubler de créativité pour arriver à produire dans un climat bien particulier de Charlevoix.

« Chaque ferme a son contexte. Tous les producteurs sont des entrepreneurs et c’est vraiment à eux de tracer leur chemin, leur propre réglage, pour que leur exploitation connaisse le succès, a souligné la tête d’affiche de la première saison, Jean-Martin Fortier. Toute la réussite qu’ils vont avoir leur revient à eux, parce que ce n’est pas vraiment pas facile. »

Après le visionnement du 1er épisode, les participants de l’émission ont répondu aux questions du public.

Après le visionnement du 1er épisode, les participants de l’émission ont répondu aux questions du public.

Des retombées inattendues

Aux dires de la productrice Catherine Bureau, l’émission Les Fermiers a surpassé les attentes l’an dernier en devenant la série la plus regardée de toute l’histoire de la chaîne Unis TV.

Vincent Lafleur-Michaud, du Jardin des Funambules, Jean-Martin Fortier, de la Ferme des Quatre-Temps, et Luc Thibault, propriétaire des Équipements motorisés St-Nicolas.

Vincent Lafleur-Michaud, du Jardin des Funambules, Jean-Martin Fortier, de la Ferme des Quatre-Temps, et Luc Thibault, propriétaire des Équipements motorisés St-Nicolas.

L’émission a également eu des retombées publicitaires. Luc Thibault, propriétaire des Équipements motorisés St-Nicolas, près de Lévis, en sait quelque chose. « On avait placé une publicité pendant les épisodes de la première saison. Nos ventes de motoculteurs et de produits BCS ont pratiquement doublé et notre visibilité s’est accrue au point où l’on a été forcé d’innover, explique le propriétaire. Maintenant, on ne vend plus seulement des produits, on en loue aussi, car on ne suffit plus à la demande. »

Le footballeur Mickael Côté, du Rouge et Noir d’Ottawa, s’est montré très intéressé par les techniques d’agriculture des producteurs.

Le footballeur Mickael Côté, du Rouge et Noir d’Ottawa, s’est montré très intéressé par les techniques d’agriculture des producteurs.

Un footballeur intéressé

Mickael Côté, secondeur pour le Rouge et Noir d’Ottawa dans la Ligue canadienne de football, a profité de la période qui a suivi le visionnement pour poser plusieurs questions à Jean-Martin et à ses complices. « Je suis descendu d’Ottawa spécialement pour l’événement, a-t-il affirmé. Je suis passionné d’agriculture et je dois déjà penser à planifier mon après-carrière. En regardant la première saison, il y a eu un déclic, une passion qui est née en moi, et j’ai décidé que c’est ce que je voulais faire. Ça m’a interpellé. J’en ai même parlé avec des coéquipiers. » 

La 2e saison des Fermiers sera diffusée à compter du 11 avril, à 20 h, sur les ondes d’Unis TV.