fbpx
Les propriétaires de chaque ferme en vitrine ont été rencontrés par l’équipe du CETAB+ afin de mieux pouvoir les jumeler avec d’autres producteurs. Photo : CETAB+

Les propriétaires de chaque ferme en vitrine ont été rencontrés par l’équipe du CETAB+ afin de mieux pouvoir les jumeler avec d’autres producteurs. Photo : CETAB+

Lancement d’une vitrine de fermes bio 

Un projet de trois ans visant à inciter un plus grand nombre d’entreprises à effectuer la transition vers le bio vient tout juste d’être lancé. Dix-huit fermes sous régie biologique de différentes régions du Québec ouvriront ainsi leurs portes à d’autres agriculteurs.

Financée en grande partie par les gouvernements provincial et fédéral, cette vitrine permettra aux agriculteurs qui songent à passer au bio de rencontrer de façon individuelle ou en groupe des confrères agriculteurs qui l’ont déjà fait. « C’est une occasion pour ceux qui ont des craintes [envers le bio] d’aller voir ça de près et d’échanger avec des producteurs bio. Car lorsqu’on demande à des producteurs déjà en bio ce qui leur a manqué ou ce qui aurait facilité leur transition, ils répondent : l’accompagnement », explique Geoffroy Ménard, du Centre d’expertise et de transfert en agriculture biologique et de proximité (CÉTAB+). Cet organisme chapeaute le projet et s’occupera de coordonner les visites en dirigeant, par exemple,  un producteur vers une ferme qui possède le même type de sol, une taille similaire, etc.

Pour l’instant, le réseau compte spécifiquement des entreprises en grandes cultures, mais M. Ménard mentionne que des fermes maraîchères pourraient s’ajouter. Les agriculteurs qui recevront des visiteurs seront dédommagés pour leur temps.

Les visites individuelles sont gratuites, celles en groupe commanderont certains frais. Il est également possible d’en apprendre davantage sur les fermes en vitrine à l’adresse fermestemoinsqc.bio.