Le réseau des fermiers de famille n’appartiendra plus à Équiterre. « C’est un peu naturel d’aller vers la CAPÉ, car ses membres fondateurs sont pratiquement déjà tous des fermiers de famille qui font des paniers », explique Frédéric Thériault. Crédit photo : Gracieuseté Équiterre

Le réseau des fermiers de famille n’appartiendra plus à Équiterre. « C’est un peu naturel d’aller vers la CAPÉ, car ses membres fondateurs sont pratiquement déjà tous des fermiers de famille qui font des paniers », explique Frédéric Thériault. Crédit photo : Gracieuseté Équiterre

Les fermiers de famille quittent Équiterre pour la CAPÉ

Le réseau des fermiers de famille développé par Équiterre depuis 1995 changera de mains prochainement. Le réseau, qui compte près de 20 000 abonnés aux paniers bio dans 15 régions du Québec, sera désormais géré par la Coopérative pour l’agriculture de proximité écologique (CAPÉ).

D’une part, Équiterre réfléchissait depuis un moment à donner davantage d’autonomie aux fermiers dans la façon de gérer leur structure. D’autre part, le gouvernement fédéral a recommandé à Équiterre de se départir de la gestion directe du réseau des fermiers de famille s’il ne voulait pas perdre son statut d’organisme de bienfaisance.

Bénéfique

Les fermiers réunis en mars dernier ont unanimement décidé d’entreprendre et de compléter la transition vers la CAPÉ d’ici 2020. « Sans rien enlever à Équiterre, la CAPÉ nous offrira plus de possibilités pour élargir la définition de “fermier de famille”. On va réfléchir à d’autres options commerciales [marchés publics, marchés de solidarité, etc.]. Ce sera aussi bénéfique de pouvoir maximiser nos efforts avec les membres de la CAPÉ », explique Frédéric Thériault, qui siège au conseil d’administration d’Équiterre.

Un ralentissement

Certains fermiers ont observé un ralentissement dans les ventes de paniers bio, une opinion que partage M. Thériault. « Est-ce la météo en 2017 [pluie en début de saison] qui a nui aux ventes de paniers? Est-ce les compétiteurs comme les Fermes Lufa, les boîtes à repas ou d’autres revendeurs? La saison 2018 permettra de nous aiguiller et de décider d’un plan stratégique », conclut Frédéric Thériault, l’un des 119 fermiers de famille.

Transfert

Chez Équiterre, Isabelle Joncas, la responsable des paniers bio, affirme que l’organisation commencera à travailler de près avec la CAPÉ pour « créer la synergie nécessaire à un transfert optimal et efficace ».

Elle ajoute que le réseau des fermiers de famille s’est avéré l’un des projets phares de l’organisme depuis 20 ans. Plusieurs belles réussites lui sont associées, assure Mme Joncas. « Nous avons fait de bonnes campagnes promo qui ont réussi à recruter des fermiers et à augmenter leurs ventes de paniers. On a aussi contribué à créer un effet synergique entre les anciennes fermes et les nouvelles qui démarrent », souligne-t-elle.

La période d’inscription à la saison 2018 est déjà commencée et beaucoup de fermiers sont en avance sur leur nombre d’inscriptions comparativement à pareille date l’an dernier, précise Mme Joncas. Les premières livraisons devraient débuter en juin.