La belle gang des Fermiers, avec Chester, le chien de Maude-Hélène. Gracieuseté : Unis TV

La belle gang des Fermiers, avec Chester, le chien de Maude-Hélène. Gracieuseté : Unis TV

La ferme comme dans le temps, avec «pas de tracteur»

Pas de danger de s’ennuyer en regardant Les fermiers, la nouvelle série télé diffusée sur Unis TV mettant en vedette Jean-Martin Fortier et son équipe de la Ferme des Quatre-Temps, qui tentent de réinventer la ferme de demain en cultivant des produits biologiques avec « pas de tracteur ». Oui, monsieur! Mais alors, comment repousser les ravageurs ou autres animaux nuisibles? Avec d’autres animaux, bien sûr!

Condo à crapauds

J’ai été impressionné par les idées novatrices d’Alexandre Gilbert, architecte paysagiste, et Jonathan Pineault, permaculteur, tous deux de la compagnie Écomestible, qui accompagnent Jean-Martin dans ses projets d’aménagement. Le but : créer des niches écologiques et laisser la nature faire son œuvre. Dans ce cas-ci, on a aménagé un petit étang qui deviendra un genre de condo à crapauds, en espérant que ceux-ci mangent les limaces et autres bestioles qui pourraient saccager les récoltes.

Jean-Martin écoute attentivement les conseils de Paul Legault pour améliorer sa production de fraises. Gracieuseté : Unis TV

Jean-Martin écoute attentivement les conseils de Paul Legault pour améliorer sa production de fraises. Gracieuseté : Unis TV

On a fait la même chose en installant des cabanes d’oiseaux un peu partout, et on a même planté des arbustes à petites baies pour les nourrir. Un genre de contrat à l’amiable. Je te nourris et tu laisses mes récoltes tranquilles.

Une équipe

À la Ferme des Quatre-Temps, chacun des membres de l’équipe a son rôle à jouer. Jean-Martin se voit d’ailleurs un peu comme un coach de hockey. C’est pourquoi le vendredi, à la fin de la semaine, on se réunit en groupe, autour d’un sac de chips Miss Vickie’s et d’une caisse de Labatt 50 pour décompresser et relaxer. L’histoire ne dit pas si ce sont des chips bio, mais bon, j’imagine qu’on peut se permettre un petit passe-droit de temps en temps.

Travailler la terre

On a aussi eu droit, lors du deuxième épisode, à une petite excursion aux Jardins de la Grelinette, à Saint-Armand, la première ferme de Jean-Martin et de sa conjointe Maude-Hélène. Une grelinette, c’est une longue fourche qui permet d’ameublir la terre sans la retourner. Coïncidence? À la Ferme des Quatre-Temps, on travaille la terre avec… une grelinette! Eh oui! D’ailleurs, selon Hannah, la grelinette, c’est un peu comme le yoga, une fois que tu « pognes le beat ». Il faut contrôler sa respiration et ça y va tout seul.

On a eu de la peine pour Ryan, qui s’est démené comme il a pu pour faire des beaux rangs de terre. C’était un peu tout croche, au goût de Jean-Martin, mais c’était sa première fois. Il faut bien commencer quelque part.

Fraises et poules

L’échec de la semaine : les fraises en serre. On ne peut pas en faire pousser en même temps que les concombres, a soulevé Paul Legault, un expert en fraises venu épauler Jean-Martin. Les fraises ont besoin de nuits froides, alors que c’est le contraire pour les concombres. On a quand même réussi à en produire, mais il faudra faire mieux l’an prochain.

Moment cocasse alors que Dany et Ryan s’occupent de ramasser les œufs, au grand dam des poules qui font tout pour les en empêcher. Selon les gars, une poule, c’est un peu simple d’esprit. Pas étonnant donc, de les voir picosser les coquilles, quitte à les briser, plutôt que de laisser les gars les ramasser.

La semaine prochaine, pleins feux sur les tomates!

Les poules ont tenté d’attaquer Dany et Ryan lorsque ceux-ci sont venus ramasser les œufs. Gracieuseté : Unis TV

Les poules ont tenté d’attaquer Dany et Ryan lorsque ceux-ci sont venus ramasser les œufs. Gracieuseté : Unis TV